Le village de Girasole se trouve dans la province de l'Ogliastra et a pour voisine au nord-est la commune de Lotzorai, dont elle est séparée par le rio Girasole. Située à un kilomètre de la mer, elle est nichée dans une verte pinède qui arrive jusqu'à la plage d'Isula Manna. Un grand étang est le refuge de nombreux oiseaux qui y nichent paisiblement. Son nom est connu depuis le Moyen-âge avec la variante Girasol.

La présence humaine sur le territoire est documentée depuis la période phénicienne et punique. Le village fut alors une escale importante vers les côtes italiennes, grâce aux conditions favorables de son port, près de l'étang actuel. Utilisé aussi durant la période romaine, il eut un rôle important pour le commerce méditerranéen. Au Moyen-âge, le pays appartient à la curatoria d'Ogliastra et fait partie du royaume du judicat de Cagliari.

Le milieu naturel qui entoure Girasole offre des spectacles magnifiques. La plage, à un kilomètre du village, bordée par une pinède touffue, est faite de sable très blanc et doré, très gros et mêlé de graviers. Ses eaux sont d'un bleu changeant. La zone de l'étang est un milieu naturel passionnant pour les amoureux de la nature, avec différentes espèces d'oiseaux et de plantes des marais. On peut suivre sur ses rives des parcours d'observation des oiseaux. Dans le village, l'église paroissiale dédiée à Nostra Signora di Monserrato, édifiée entre le XVIe et le XVIIe siècles, a des formes sobres et simples. Une autre église consacrée avant le XIXe siècle est intitulée à Sant'Antonio. Dans la campagne se dressent les ruines de l'église Sant'Alessandro. Parmi les fêtes, celle dédiée à la sainte patronne du village voit une grande participation de la population. Les festivités du premier dimanche de septembre comprennent des rites religieux, avec une messe solennelle et une procession de cavaliers et de costumes traditionnels, mais aussi des spectacles folkloriques et des danses sur la place du village.