Lotzorai est une commune de l'Ogliastra située au milieu de la côte est de la Sardaigne. Le village se trouve entre deux fleuves, le Pramaera et le Rio Girasole, au milieu d'un amphithéâtre creusé dans le massif de Monte Oro. L'origine du toponyme demeure incertaine, même si elle devrait remonter à l'époque préromaine. Au Moyen-Âge, le village faisait partie de la curatoria di Ogliastra, dans le Judicat de Càlari. Sa structure urbaine est typique de celle des villages ruraux, avec de grandes maisons dotées de vastes cours intérieures. Les ruelles de la vieille ville s'entrecroisent en créant un décor plein de charme.

Le nuraghe de Orzudeni, mais aussi le château de la Medusa, construit au Moyen-Âge sur les restes d'un édifice datant de l'époque punique, sont intéressants à visiter. La plupart des domus de janas et des tombes collectives creusées dans la roche à l'Âge du Cuivre (2700-1800 av J.-.C.) se situent dans la zone de Funde e Monti, le long de la route provinciale pour Talana. La légende raconte que les domus de janas étaient les maisons de fées, bonnes ou mauvaises, qu'en sarde on appelle Janas. Devant la plage de Lotzorai, l' "Isolotto dell'Ogliastra" est un magnifique îlot de granit porphyrique rouge faisant 47 m de haut et couvant plus de 10 ha : une véritable oasis à quelques encablures d'Arbatax ou de Santa Maria Navarrese que l'on peut facilement atteindre avec son propre ou avec les navettes qui le relient à la terre ferme.