Le territoire d'Ortacesus est dans une plaine au nord du bassin du Flumini Mannu. Le village est né dans une zone riche en habitats, le long de la route entre Senorbì et Guasila. On y trouve de nombreuses sources d'eau minérale, Mitza S'Orrù, Mitza Su Fenu et Fontana Bangius, déjà utilisée pour les thermes romains. La région d'Ortacesus a été peuplée dès l'époque nuragique. Les sites archéologiques découverts dans le territoire et les nuraghes sont nombreux, dont le célèbre nuraghe S'Omu de s'Orcu, à la limite avec Guasila. L'origine du toponyme est encore douteuse, mais il est certain que le village s'appelait autrefois Orzochesos, et faisait partie du Judicat de Cagliari, dans la curatoria de la Trexenta. La structure urbaine du village est un reflet de la tradition de cette région, avec des rues étroites et des ruelles qui se croisent à l'infini. Les maisons sont basses et faites avec les matériaux typiques des constructions agricoles.

La visite du Musée du blé est très intéressante pour le visiteur. Il documente les traditions de la culture, du travail et de la consommation du blé dans la région historique de la Trexenta, à laquelle Ortacesus appartient. A conseiller aussi, la visite des églises San Bartolomeo, Sant'Isidoro, San Pietro et Santa Lucia. La fête de Saint Bartolomé, les 24 et 25 août, est très belle : elle associe une procession religieuse de cavaliers en costumes traditionnels accompagnés de musiciens à des feux d'artifice, des courses de chevaux et de vélo, une joute poétique en sarde du Campidano et des danses sur la place du village.