Petit centre de la Trexenta, au sud-est de la Sardaigne, Gesico est un village agropastoral sur les versants du Monte San Mauro. Le toponyme a probablement une racine prélatine. Durant la préhistoire, le village nuragique de San Sebastiano s'y développa. Le village fut aussi habité par les romains, qui y construisirent une villa dans la zone aujourd'hui occupée par l'église Santa Maria d'Itria. Au Moyen-âge, le village faisait partie de la curatoria de Siùrgus ou Seùrgus, dans le judicat de Cagliari. Il possède d'intéressants exemples d'architecture religieuse, dont des sanctuaires qui ont donné à Gesico le surnom de ' village aux sept églises '. L'église romane Sant'Amatore, du XIIe siècle, abrite un sarcophage de marbre d'époque romaine et une châsse d'argent contenant les reliques du saint. Elle possède une façade à pignons et un clocher à peigne.

L'église Santa Maria d'Itria, de style roman pisan (XIIIe siècle) mérite une visite : sur les bas-côtés, la façade et l'abside court une bande lombarde. L'église paroissiale Santa Giusta, construite dans la moitié du XIVe siècle, est, quant à elle, de style gothique catalan et contient des autels baroques de marbre polychrome et un crucifix de bois du XVIe siècle. Les sites nuragiques sont nombreux, comme le nuraghe Sitziddiri et les ensembles nuragiques San Sebastiano et Accasa. Le Monte San Mauro a restitué des milliers de pointes de flèche et de silex d'époque préhistorique. Passé et présent cohabitent harmonieusement dans ce village, dont les maisons sont animées par des fresques murales colorées, réalisées par les plus grands artistes de Sardaigne. Le village propose des manifestations traditionnelles très caractéristiques, comme la fête de Santa Giusta et Sant'Isidoro, qui a lieu les 13, 14 et 15 juin. En septembre, les 10, 11 et 12, se déroule la fête animée de San Mauro, à l'occasion de laquelle se succèdent des rites religieux et des moments de jeux et de réjouissances collectives.

La fête comprend une procession dans l'église San Mauro, sur le mont de même nom, et, après la messe, un repas au son de la musique traditionnelle et accompagné de danses anciennes est organisé. Le troisième dimanche d'octobre, en l'honneur de Sant'Amatore, on transporte le reliquaire du martyr de l'église paroissiale Santa Giusta à l'église du saint. En plus des manifestations religieuses, Gesico offre un bel évènement gastronomique, la Fête de l'Escargot, où l'on distribue des plats savoureux à base d'escargots. Ce n'est pas par hasard si Gesico fait partie du club des ' Douze villes italiennes de l'escargot ', ce qui montre son importance nationale.