Le musée se trouve à Senorbì, dans une ancienne maison de maître. Il est dédié à l'archéologie de la Trexenta et il documente la continuité de l'habitat entre le Néolithique récent et le Moyen-âge. Les objets proviennent aussi bien d'habitats que de nécropoles et comportent des pièces en terre cuite et en pierre des cultures pré-nuragiques de Sardaigne. Un important groupe de pièces, avec de nombreuses importations grecques et du centre de l'Italie, provient de l'habitat rural punique de Santu Teru. A cet habitat était liée la nécropole à chambres à hypogée d'époque punique et punique tardive de Monte Luna, dont proviennent les riches mobiliers funéraires qui confirment la présence d'une communauté florissante. Ils sont constitués d'amphores, cruches, plats, lampes à huile et brûle-parfum, mais surtout de bijoux d'or, d'argent, de bronze et de fer, dont certains de très belle facture. Les colliers et les amulettes de pierre dure, d'ivoire, de verre, de pâte de talc et de pâte de verre, ainsi que les scarabées en cornaline et jaspe vert, sont nombreux. La collection est enrichie par la reconstitution d'une déposition dans une amphore (à enchytrismos) .

Le parcours est complété par des panneaux pédagogiques (également en anglais), par une section ethnographique qui reconstitue une cuisine typique du Campidano ainsi que par un espace pour les expositions temporaires.

Le musée abrite les témoignages de l'archéologie d'un territoire habité depuis la préhistoire, mais profondément modifié par la politique latifundiaire de Carthage. Les pièces maîtresses de la collection sont les scarabées et les bijoux.

Adresse : via Scaledda, 1 - 09040 Senorbì

Tél. : 070 9809071

Propriétaire : Mairie de Senorbì