Serrenti est un village situé au pied des collines entourant la plaine du Campidano. Son territoire d'appartenance se caractérise donc par des reliefs recouverts de maquis méditerranéen, et même d'une forêt de chênes lièges, ce qui assez rare dans les campagnes du centre du Campidano. Au nord du village, la campagne accueille deux grands rochers, Perda longa et Sa filla, qui rendent le paysage particulièrement attrayant. L'origine de son toponyme demeure encore incertaine, même si l'on sait que les installations humaines remontent à l'ère nuragique, comme le prouvent différentes pièces archéologiques retrouvées dans les alentours. Les maisons du village sont typiques de la plaine du Campidano, avec leurs vastes cours intérieures et leurs murs de briques crues.

Les passionnés d'archéologie trouveront leur bonheur dans les nombreux sites existant dans les localités environnantes de Nuraxi Oliri ou Bruncu su nuraxi, tandis que de très beaux vestiges se trouvent également dans la localité de Sa Tellura, reliée à Serrenti par la belle route panoramique portant le même nom. La localité de Cuccui abrite elle un puits sacré, outre à être entourée d'un des très rares (et peut-être même le seul) bois de chênes lièges existant dans le centre du Campidano. Les deux grands rochers situés non loin de la route nationale 131 suscitent beaucoup la curiosité : connus sous le nom de Perda Longa, ils se trouvent au pied du Monti Mannu . ce dernier a bénéficié d'une afforestation sur 44 ha appartenant au territoire communal et constituant désormais un parc belvédère jouissant d'une vue magnifique sur les golfes de Cagliari et d'Oristano. Il est très agréable de se promener dans les ruelles de la vieille ville et d'y admirer les églises de San Giacomo, de la Madonna Immacolata et de Santa Vitalia.