C'est entre le Campidano et la Barbagia . à savoir la plaine fertile qui, dès l'époque romaine, joua un rôle important dans l'approvisionnement en froment de la ville de Rome (même si sa fertilité était déjà connue bien avant) et les massif montagneux de la Sardaigne centrale ayant longtemps résisté aux attaques des envahisseurs - que s'étend le Sarcidano, une région de collines fertiles se distinguant par une grande variété de paysages. Nurallao, situé au beau milieu de cette région, dévoile au visiteur ses trésors d'une façon bien souvent inattendue. Riche en sources, son territoire verdoyant donne envie d'y faire des excursions et autant de promenades, à la recherche de ces coins tranquilles où il est encore possible de respirer les parfums d'essences arborescentes, ou bien écouter les voix de la nature. Et c'est justement à Nurallao, - non loin de la gare de Cignoni 'e Nieddu (celle du ' Trenino Verde ' qui relie Cagliari à Arbatax sur la côte est, et à Sorgono, au centre de la Sardaigne centrale) . que se trouve les Parc de Funtana Is Arinus. Comme son nom l'indique, c'est au beau milieu de bois de chênes, de bois de chênes verts et de chênes lièges que jaillit cette très belle cascade . son saut de plus de 20 m de haut embellit ces campagnes déjà dotées d'une nature luxuriante. Le Rio Sarcidano qui alimente la digue de Is Barroccus, entre Isili et Nurallao, part de là.

Depuis la SS 131, à hauteur de l'embranchement de Villasanta (à environ 40 km de Cagliari), prendre la SS 197 en direction de Furtei et, de là, continuer sur la même route jusqu'à Nurallao.

Pour de plus amples informations, s'adresser à la mairie de Nurallao, tél. : + 39 0782 815004 . Office de tourisme, tél. : + 39 0782 815330.