Seulo est un village agropastoral situé au pied de massif du Gennargentu, au milieu de gorges profondes et d'âpres sommets calcaires. C'est l'endroit idéal pour respirer l'air pur et siroter le vin corsé produit dans ses vignobles, au sein de paysages enneigés où la glace et le blanc créent de magnifiques nuances argentées. On peut aussi faire des excursions inoubliables en suivant le parcours du fleuve Flumendosa qui permet de voir des paysages superbes et étonnants, entre petits lacs et rochers imposants. En effet, le cours du fleuve a séparé le Monte Perdedu du massif du Gennargentu au nord, et les tacchi de Sadali et Seulo du haut-plateau du Sarcidano à l'ouest. L'action érosive de l'eau a creusé de petites vallées et des formations comme Su Stampu 'e Su Tunnuru et la cascade de Piscina 'e Licona. Le village est construit autour de l'église paroissiale du XVe siècle dédiée à la Sainte Vierge. En plus de sa grande beauté naturelle, le territoire possède des monuments archéologiques, comme les domus de janas situées dans la forêt d'Addoli, des nuraghes, une tombe de géants. Dans la zone de Taccu 'e Ticci ont été trouvés différents fragments d'obsidienne.

On y va pour faire des randonnées inoubliables et déguster le vin, particulièrement apprécié et fort. Chaque dernier week-end de septembre a lieu la fête des Saints Côme et Damien, trois jours de chants et de danses traditionnelles au cours desquels les visiteurs se voient offrir des vins doux. Il en va de même lors de la fête de Saint Antoine le Grand, les 16 et 17 janvier, et de Saint Sébastien, les 19 et 20 janvier. En juin, c'est un aspect de la vocation agropastorale du village qui se manifeste, avec la Fête de la tonte des brebis, appelée en sarde sa tundimenta seulese.