Laconi se situe sur le haut-plateau du Sarcidano, au milieu d'un bois touffu dans lequel jaillissent de nombreuses sources.
En outre, les nombreux vestiges nuragiques existant dans les alentours ont permis la découverte de nombreuses pièces archéologiques.
En 2005, Laconi a obtenu le Drapeau orange du ' Touring Club Italiano ' récompensant la qualité de son accueil et de son hospitalité, le bon entretien des espaces verts publics et urbains, l'exhaustivité de ses vestiges archéologiques ainsi que ses structures d'accueil et ses restaurants.
Le château Castello Aymerich, datant de la première moitié du XIXe s., est certainement le monument le plus intéressant de la ville : il s'élève au milieu d'un parc magnifique contenant d'innombrables espèces botaniques et de petites cascades.
Toute l'année, il est possible de visiter le musée municipal des statues-menhirs : situé dans la mairie, les stèles monumentales en pierre qui ont été retrouvées dans la localité de Perda Iddocca y sont exposées.
Les 16 et 17 janvier, la fête consacrée à Saint-Antoine le Grand, pendant laquelle un grand feu de joie reste allumé plusieurs jours, se déroule en même temps que la fête des gâteaux traditionnels parmi lesquels le pani' e saba, une espèce de pain d'épices fait à base de moût.
Mais la fête la plus importante du village demeure celle de Saint-Ignace de Laconi, la dernière semaine du mois d'août : cette fête religieuse donne également lieu à des expositions de peintures, de sculptures et de photos, ainsi qu'à une foire de produits agro-alimentaires et artisanaux de la région.