Dans le Sarcidano, Nurallao se trouve sur une colline près de la route nationale SS 128. Son nom pourrait provenir de nur, la racine protosarde que l'on retrouve dans nuraghe, qui signifierait ' tas de pierres ' et suggère une occupation à époque nuragique. Mais le territoire possède aussi des sites puniques. Ceux-ci dotèrent la région d'un ensemble de fortifications pour contrôler les routes de pénétration vers la Barbagia. Au Moyen-âge, le village appartenait à la curatoria de Valenza, dans le Judicat d'Arborea, et avait un rôle central dans la gestion des relations politiques avec le royaume voisin de Calari. L'église de campagne de la Madonna della strada est très intéressante : un pèlerinage s'y déroule le 11 août. Au lieu-dit Aiodda, à visiter, un site archéologique avec une importante tombe de géants.

Nurallao est un centre de travail de la chaux, des tuiles et des broccas, qu'il exporte dans le Campidano de Cagliari et d'Oristano. A ce propos, il est conseillé de visiter le site d'archéologie industrielle Funtana 'e susu, qui abritera sous peu une exposition permanente de photos dédiée à la fabrication traditionnelle de ces produits. Un rocher voisin donne naissance à une source qui donne son nom à tout l'endroit et qui autrefois fournissait l'eau au village. Aux portes de Nurallao s'étend le parc verdoyant de Funtana is Arinus, avec ses forêts de chênes et de chênes liège, baigné par les splendides cascades dont l'eau fait une chute de plus de 20 m et qui donnent un grand charme à la zone. Le calendrier des fêtes à Nurallao comprend des festivités religieuses et des divertissements. On commence dès janvier, les 16 et 17, avec les traditionnels grands feux en l'honneur de Saint Antoine. A Pâques, on organise dans le parc de Funtana is Arinus, la fête de Is Tallarinus Nuraddesusu, un plat traditionnel local distribué à l'assistance.

En mai, le parc de Funtana is Arinus s'anime de nouveau à l'occasion de la fête de Saint Isidore, patron des paysans, et de la fête de la brebis, avec des processions de chars et de tracteurs richement décorés. En août, c'est la Fête du Conducteur, dédiée à la Madone de la Route. Mais l'évènement le plus attendu est sans doute celui du troisième week-end de septembre : Nurallao accueille la Fête Régionale de la Musique, une occasion unique pour découvrir les secrets de la musique traditionnelle sarde en visitant les stands et en dégustant les produits de la gastronomie locale.