Le village de Calangianus est situé dans une conque protégée sur trois côtés par des montagnes granitiques en partie couvertes de forêts : Monte Lu Casteddu, Gaspareddu, Casiddu et Lu Colbu. Au Moyen-age, il appartenait au Judicat de Gallura, dans le district de Gèmini Josso. Après l'effondrement du judicat, il passa aux Arborea et aux Aragonais jusqu'à la fin du XVIIe siècle, période où il fut intégré au fief de Fadriguez-Fernadez. Le centre historique est un réseau de rues, dont les principales sont dallées de granite, avec des maisons de pierre regroupées autour de l'église paroissiale. Celle-ci, dédiée à Santa Giusta, est sans aucun doute intéressante, avec sa façade de granite remontant au XIVe siècle enrichie au début du XXe siècle par des fresques du peintre de Sassari Dovera et par des œuvres en marbre de Luigi Caprino. Il faut accorder une attention particulière au tableau représentant l'Assomption du peintre Andrea Lusso, du XVIe siècle. D'autres intéressants lieux culturels sont le Musée diocésain de Santa Giusta, qui fait partie du Musée du Diocèse de Tempio- Ampurias, qui a aussi comme autres sièges Castelsardo, La Maddalena, Martis, Nulvi et Perfugas. L'exposition permanente est située dans l'oratoire de Nostra Signora del Rosario, autrefois siège de la confrérie du même nom, contiguë à l'église paroissiale Santa Giusta. Le musée propose au visiteur une riche collection de pièces précieuses remontant aux XVIe -XVIII siècles, en particulier d'objets liturgiques comme des ornements sacrés, des statues, des pièces d'argenterie, des livres anciens du XVIIe siècle. Dans le noyau le plus ancien du village se trouve la chapelle Sant'Anna, de 1688. Dans la périphérie, au contraire, se trouve l'église Santa Maria degli Angeli, avec les ruines d'un couvent pourvu de puits et de différents bâtiments en ruines.

Aux abords du village toujours, se trouve la source Sigara, idéale pour une promenade parmi les bois avec des panoramas à couper le souffle. Le parc de Stazzana est proche du village : c'est une forêt de chênes séculaires. Vers l'ouest, on rencontre la tombe de géants de Badumela. Plus au sud, s'étend la vallée luxuriante du Rio S.Paulu, occupée par des forêts de chênes liège, sur les pentes du Monte Limbara. Près de la chapelle de la Madona delle Grazie, se déroule un parcours, à faire à pied ou à vélo, qui permet d'admirer un panorama extraordinaire sur la vallée du Rio Razzucciu jusqu'aux pentes des monts Bianchi, Li Conchi et Maratta. Mais la vue s'étend aussi sur les splendides îles de Soffi, Mortorio et Tavolara. Près de Calangianus se trouvent les tombes de géants de Pascareddha, au milieu d'une forêt de chênes liège, sur les pentes nord du Monte di Deu, dans la Gallura intérieure. Parmi les manifestations de Calangianus, à signaler en septembre la Foire du Liège et la fête de Sant'Isidoro, avec une procession accompagnée par une fanfare. Le 24 juin est organisée la fête campagnarde de San Giovanni sul Liscia.