Situé sur une hauteur couverte de chênes liège et d'oliviers sauvages, le village est de construction récente. C'est un petit bourg tranquille, né autour de deux chapelles de campagne, au cœur des forêts de la Gallura. Le village se trouve à quelques mètres de l'endroit où existait Tertium, une station militaire romaine sur la route Olbia-Gemellae. Au Moyen-âge, il avait le nom de Villa Torcis, et faisait partie du Judicat de Gallura. Au XIVe siècle, le village a été directement impliqué dans la longue et sanglante guerre entre les Aragonais et les Juges d'Arborea. Il connut ensuite une longue période d'abandon, et reprit vie en 1800, sous le nom de Telti. La découverte de tafoni de granite utilisés comme sépultures atteste la fréquentation de son territoire dès le Néolithique (5000-2700 av. J. -C.)

L'église Santa Vittoria, au centre du village, a été construite au siècle dernier en style du XVIIIe. Il existait aussi l'église Sant'Anatolia, du XVIIIe siècle. Toutes les deux étaient des références religieuses pour les habitants de Tempio et des villages limitrophes, qui s'y retrouvaient pour les fêtes campagnardes. A partir de la Piazza Duomo et en suivant la rue du même nom, un panneau de genévrier conduit au Museo dello Stazzo, un espace culturel qui présente la vie locale à travers des objets provenant de toute la Gallura et des pièces de la maison qui reconstituent les habitations traditionnelles les plus caractéristiques. Aux alentours du village, en direction de Calangianus, une déviation sur la droite mène à l'église San Bachisio, du début du XVIIe siècle. Elle possède le style architectural typique des chapelles de campagne de la Gallura, et à ses côtés on peut encore deviner un ancien cimetière délimité par un mur. Au mois de mai, une belle fête y est dédiée à Saint Bachisio, au cours de laquelle un repas est offert à tous les participants.