Le territoire de la commune de Arbus est parmi les plus vastes de la Sardaigne (le deuxième après Sassari) et même de toute l'Italie. Ses 47 km de côtes s'étendent de la péninsule de Capo Frasca jusqu'à Capo Pecora. L'étymologie du nom ' Arbus ' étant incertaine, les hypothèses proposées ne se basent sur aucune documentation : la première assimile Arbus au nom albus, faisant allusion à la blancheur de la neige qui recouvrait les montagnes environnantes ou, plus vraisemblablement, à la couleur presque blanche de la roche nue (sans végétation) affleurant sur la cime des montagnes. En effet, la couleur de la roche contraste avec le vert intense du maquis méditerranéen et des bois courant sur les versants. La deuxième hypothèse se réfère au nom arburis en vertu des arbres qui, nombreux, auraient dans le passé recouvert ce territoire. Enfin la dernière fait dériver le nom de Arbus de arabus, en référence aux hordes de Barbares qui un temps ont envahi les côtes.

Arbus est célèbre pour ses couteaux à lame courbée, les arresoias, produits par les artisans locaux. C'est dans les environs de Arbus que se trouve le village minier abandonné de Ingurtosu, construit par la société française ' Pertusola ' qui était à l'époque propriétaire des mines. Les maisons, l'église et le bâtiment de la Direction sont immergés dans le maquis méditerranéen et la pinède. Une piste descend au milieu des mines, des édifices abandonnés et de gigantesques décharges jusqu'aux ruines de Narcauli, où une carrière était exploitée après-guerre. À l'époque, un train Decauville transportait le matériel extrait jusqu'à la mer pour être chargé sur des bateaux. Certaines portions de vieux rails avec des chariots peuvent encore être observés sur la plage de Piscinas, non loin de l'hôtel ' Le Dune ', un vieux bâtiment minier aujourd'hui restauré. Une véritable chaîne de dunes de sable blanc formées par le vent et recouvertes de maquis méditerranéen borde la plage qui s'étend sur 9 km vers le sud, jusqu'à Capo Pecora, alors qu'au nord commence une côte rocheuse qui prend le nom de Costa Verde. Si les villages miniers de Ingurtosu et de Montevecchio sont connus dans le monde entier, les plages de la Costa Verde, de Piscinas, de Torre dei Corsari et de Scivu ont souvent remporté le premier prix décerné par Legambiente, à savoir les 5 Voiles. Tandis que les fractions de Sant'Antonio di Santadi et de Ingurtosu se trouvent dans la commune de Arbus, la plus petite de Montevecchio appartient à deux administrations communales : celle de Guspini et celle de Arbus.