Le massif volcanique du Monte Arcuentu, qui se développe dans l'arrière-pays parallèlement à la Costa verde, confine au sud avec le massif du Monte Linas. Si ses roches sont surtout de nature basaltique, des tufs de pierre ponce fossilifère descendant vers la côte peuvent être observés sur le versant ouest. Le noyau central, dont le Monte Arcuentu (784 m) est le plus haut sommet, est constitué d'une série d'aiguilles basaltiques qui font que ce paysage volcanique, pratiquement déshabité, est réellement spectaculaire. Le Monte Maiori (725 m), séparé du Monte Arcuentu par le col de Genna Flore (498 m), est une autre cime importante. Les ruines d'un château sur le sommet du Monte Arcuentu attestent la présence d'un poste militaire qui jouissait d'une vue particulièrement dégagée, aussi bien vers la côte que vers l'intérieur des terres, en direction du Campidano.