Le village de Fluminimaggiore est né en 1704, quand, après un peu plus d'un siècle d'abandon, le Vicomte Ignazio Asquer et sa femme Eleonora Gessa concédèrent à Pietro Angelo Serpi, Francesco Pinna et Pietro Maccioni l'autorisation de reconstruire le village de Flumini Major. Situé sur la rive droite du Rio Mannu, qui coule dans le village, Fluminimaggiore était donc à l'origine un bourg agricole, mais vers le milieu du XIXe siècle, il connut une reconversion en village de mineurs au service de l'activité d'extraction des montagnes de la région d'Iglesias. Le territoire du village s'étend de la mer (avec la belle plage de Portixeddu et le promontoire de Capo Pecora, depuis lequel s'ouvre un panorama sauvage et grandiose) à la montagne, jusqu'aux 1236 m de Perda de sa Mesa.

Le temple d'Antas, est connu dans toute la Sardaigne. Il se dresse à 9 km du village, dans une douce vallée où coule le fleuve de même nom. C'est à l'origine un sanctuaire nuragique à probable valeur funéraire, mais la zone fut fréquentée de façon continue jusqu'à l'antiquité tardive. La divinité honorée apparait sous différents noms : Sid, guerrier et chasseur punique, Babai, lieu local d'origine nuragique, et enfin Sardus Pater à époque romaine. La structure architecturale actuellement visible remonte au IIIe siècle sur un plan d'époque augustéenne. A 5 km du village, à visiter la spectaculaire grotte de Su Mannau, qui possède deux galeries principales où a été trouvé du matériel archéologique, en particulier des lampes à huile votives dédiée à Tanit et au dieu Taurus. Le Musée Archéologique de Fluminimaggiore présente des pièces d'époque nuragique, phénicienne et punique, romaine et médiévale, toutes provenant des sites du territoire.

Un musée ethnographique est installé dans le moulin à eau Liveri, qui remonte au XVIIIe siècle. Il expose une collection d'outils de la vie paysanne et familiale. Enfin, le Musée Paléontologique expose une collection de fossiles provenant du territoire et une reconstitution du milieu marin de l'ère paléozoïque. Les manifestations religieuses les plus intéressantes sont la fête en l'honneur de Sant'Antonio da Padova, le 14 juin, et celles en l'honneur de Sant'Antonio Abate, le 16 janvier.