C'est à l'intérieur du délicieux petit village de Sadali que s'écoule, le long d'un versant verdoyant, la cascade de San Valentino, alimentée par différentes sources éternelles venant créer une espèce de climat frais toute l'année. Dans toute la Sardaigne, c'est la seule cascade à se trouver dans un centre habité. D'ailleurs, dans les livres d'histoire du Diocèse de Lanusei, le chanoine Flavio Cocco mentionna justement ce fait singulier en affirmant que Sadali était le seul village en Europe à posséder une telle cascade. Qui plus est, avec son saut d'environ 7 m, elle fait face à l'église de San Valentino, datant du XVIème s. et dont elle prend le nom. Ses eaux, en même temps que celles des innombrables sources caractérisant cet habitat, finissent par se rejoindre à l'intérieur de Sa Ucca Manna, un gouffre souterrain consciencieusement clôturé et doté d'un sentier en pierre permettant sa visite. Là, leurs eaux s'écoulent sur environ 150 m avant de jaillir vers la partie basse du village et être utilisées pour l'irrigation des champs. Pendant la période féodale, la force de l'eau de cette belle cascade était utilisée pour actionner les différents moulins qui constellaient le village, et dont il en existe encore un à quelques dizaines de mètres de la cascade.

Depuis Cagliari, prendre la SS 131 jusqu'à l'embranchement pour Villamar. De là, suivre les indications pour Villanovafranca d'abord, et ensuite pour Mandas. Puis, suivre les indications pour Sadali.