Santu Lussurgiu est un village de montagne agrippé au versant sud-est de la chaîne du Montiferru. Un cône volcanique, désormais inactif, sert de toile de fond au centre habité par ailleurs entouré d'épais bois verts dont la couleur est en net contraste avec les tons vifs des maisons en pierre. Dans les campagnes environnantes, on peut admirer un grand nombre de vestiges de la civilisation nuragiques tels que nuraghi, tombes de géants et domus de janas.
Mais Santu Lussurgiu, dont le territoire d'appartenance comprend beaucoup de sources, est célèbre pour les ' Siete Fuentes di San Leonardo ', à savoir les sept fontaines desquelles jaillisse une excellente eau potable.
Dans le respect de sa tradition, l'économie du village se base surtout sur l'agriculture, l'élevage, l'artisanat textile, la fabrication de couteaux et d'équipements pour les chevaux.
La visite du musée de la Technologie paysanne est intéressante: situé à l'intérieur d'une maison de maître datant du XVIIIe s., il renferme de nombreux objets relatifs à la civilisation agro-pastorale et aux charbonniers du Montiferru. Il est cependant nécessaire de prendre rendez-vous avec le guide pour y entrer. La première semaine du mois de juin se déroule la Foire régionale du cheval (en collaboration avec la commune de Vérone) pendant laquelle les visiteurs peuvent assister à des compétitions sportives, à des spectacles équestres ainsi qu'à l'expo-vente de produits agroalimentaires régionaux.
Le 21 août, l' ' Ardia ' est organisée en l'honneur de Saint-Martyr Lussorio : il s'agit d'une course effrénée de chevaux, allant du village au sanctuaire, accompagnée de chants et de danses traditionnels.