Ce petit centre agricole, qui s'élève sur les premiers contreforts basaltiques du haut-plateau de Abbasanta, est compris dans le bassin des grandes plaines d'Arborea. Son territoire, doté de nombreuses sources d'eau, accueille un grand Parc naturel. Dans les campagnes environnantes, particulièrement ensoleillées les mois d'été, vivent de rares exemplaires de reptiles, parmi lesquels la couleuvre d'Esculape et la couleuvre sarde. Le toponyme de ce village signifie tout simplement ' large gué ', en référence au gué du fleuve qui traverse le territoire à la limite de Milis. Les tombes de géants de Muraguada nous indiquent que l'homme a vécu dans ce territoire dès la période prénuragique. Ces tombes sont construites en gros blocs de basalte et sans stèles, avec une entrée de forme rectangulaire. En revanche le nuraghe Crabia, datant lui de l'ère nuragique, est en très bon état de conservation : il comprend une tholos intacte au rez-de-chaussée ainsi qu'un escalier permettant d'accéder à l'étage supérieur. Pendant le Moyen-Âge, Bauladu fut annexé au marquisat de Arcais en même temps que d'autres villages du Campidano de Oristano. Le village, qui compte 700 âmes aujourd'hui, vit surtout d'une économie traditionnelle se basant sur l'agriculture et l'élevage.

Dans la vieille ville, l'église paroissiale de San Gregorio Magno mérite d'être visitée : construite pour la première fois au XIIIe s. en style roman avec une façade en pierres apparentes, elle a été restaurée au XVIIIe s. À l'intérieur, une chapelle abrite une sculpture en bois de Vierge à l'enfant, dorée et polychrome, attribuée à un tailleur du XVIIe s. qui appartenait à l'école napolitaine. Une autre église du village, consacrée à San Lorenzo, est construite derrière un beau jardin et à demi-cachée par un grand mur situé derrière le cimetière. Parmi les fêtes les plus importantes et les plus significatives, celle de Sainte-Victoire a lieu le 15 mai, avec ses rites sacrés et son grand feu de joie. Le 24 juin, c'est la Saint Jean-Baptiste qui est célébrée, en même temps que la fête de la brebis et du fromage : une procession religieuse en costumes traditionnels a lieu, avec aussi de nombreux cavaliers se défiant en concours et en épreuves d'habileté. Durant ces festoiements, un déjeuner à base de brebis au court-bouillon et de vin local est offert à tous les participants.