Le nom de Paulilatino vient probablement du marais proche du village, asséché en 1827, qui se couvrait au printemps d'une couche blanchâtre qui la rendait latina, ce qui veut dire ' claire ' en dialecte local. Entouré par les oliviers et les chênes liège, ce petit bourg agricole de la province d'Oristano se trouve aux marges du haut-plateau basaltique d'Abbasanta, appelé Su Pranu. C'est un environnement de grande beauté, caractérisé par le maquis méditerranéen, des zones fortement boisées et des vignes, qui offre au visiteur les beaux paysages d'une nature préservée et parfois sauvage. La région possède de nombreuses sources, comme Sa Bubulica, qui alimente le village et a permis la réalisation de nombreux moulins, appelés krakeras, utilisés jusqu'à la fin des années 1960. Le territoire de Paulilatino a une longue histoire et possède de nombreux sites archéologiques importants, préhistoriques et nuragiques : plus de cent nuraghes, de nombreuses tombes de géants, des domus de janas et le fameux temple à puits.