Milis est un vieux bourg agricole situé au pied du Monte Ferru. Dans les alentours, on peut admirer de nombreux vestiges archéologiques comme les nuraghes de Canale, Cobulas, Mura Cabonis et Su Livariu.
L'économie du village, purement agricole, se base surtout sur les orangeraies et les vignes desquelles on obtient respectivement un miel particulièrement parfumé et une vernaccia très réputée dans l'île.
Au centre du village, l'église paroissiale de San Sebastiano date du XVIIe s. tandis que celle de San Paolo, beaucoup plus ancienne (XIIe s.) abrite des peintures de la tradition catalane.
L'ancien palais Boyl, qui remonte au XVIIe s., mérite une visite (sur rendez-vous seulement) : utilisé en tant que résidence d'été par d'illustres personnalités comme Charles-Felix, Charles-Albert, le général La Marmora, Grazia Deledda ou encore Gabriele D'Annunzio, il abrite aujourd'hui le musée du costume et des bijoux sardes.
Mais l'orangeraie de Villa Flor, ainsi que la Villa Pernis, qui se trouve dans le village, sont tout aussi intéressantes à visiter : cette dernière, bien connue pour sa production d'agrumes, vient d'être restaurée et deviendra sous peu un centre de services touristiques et abritera un restaurant.
Si la fête qui se déroule au mois de février est justement consacrée aux agrumes, la manifestation la plus importante et attirant le plus de visiteurs demeure celle consacrée aux vins nouveaux de la Sardaigne en novembre.
Au mois d'août a lieu le Festival international de danse et de musique ethnique ' La Vega ' auquel participent de nombreux groupes folkloriques venant des quatre coins du monde.