Orgosolo est au cœur de la Barbagia du Supramonte. Son territoire a été habité depuis très longtemps, comme le démontre la présence des domus de janas, des tombes de géants et des nuraghes Su Calavriche, Mereu et Gorropu.

A la fin du XIXe siècle, le nom d'Orgosolo a été connu dans toute l'Europe à cause des nombreux épisodes de banditisme. Le cinéaste Vittorio de Seta, dans son film ' Bandits à Orgosolo ' (1961) décrit la dure lutte des paysans et des bergers pour défendre leur terre contre les expropriations faites par l'État. Le village est caractérisé par les peintures murales sur les façades de ses maisons et sur les rochers autour du village, qui développent des thèmes sociaux, artistiques et politiques.

Le coro a tenores, le chant choral traditionnel de la Barbagia, est inscrit au Patrimoine de l'humanité et protégé par l'UNESCO pour ses origines ancestrales.

Pour les amateurs de randonnée, il est conseillé de faire l'excursion à la Forêt de Montes, où se trouvent Is pinettos, les antiques cabanes de bergers utilisées comme refuge pendant la transhumance, ainsi que de visiter le Musée d'Histoire Naturelle du Supramonte.

Le 15 août, on fête l'Assomption avec un défilé haut en couleurs et une procession en costumes traditionnels dans les rues du village. Les festivités se terminent avec Sa Vardia, la course de chevaux sur l'asphalte du village, qui attire de nombreux touristes. A visiter, l'église San Pietro, le patron du village, et en particulier son clocher du XVe siècle.