Le site minier de Serbariu à Carbonia, fut en activité entre 1937 et 1964, et a marqué l'économie du Sulcis, en représentant entre les années 30 et 50 l'une des plus importantes ressources énergétiques de l'île. L'ensemble a été restauré pour en faire un musée, grâce à la valorisation du site et à la restitution des édifices et des structures des mines au public. Ils constituent aujourd'hui le Musée du Charbon. Le Musée comprend les locaux de la lampisterie, de la galerie souterraine et la salle des treuils.

La lampisterie abrite une exposition permanente sur l'histoire du charbon, de la mine et de la ville de Carbonia. Ce vaste local accueille une précieuse collection de lampes de mineur, d'outils de travail, d'instruments, d'objets de la vie quotidienne, de photographies, de documents et de films d'époque, ainsi que des vidéos d'interviews de mineurs. La galerie souterraine montre l'évolution des techniques d'exploitation du charbon utilisées à Serbariu entre les années 30 et la fin des activités, dans une fidèle reconstitution comportant les outils de l'époque et de grandes machines utilisées encore aujourd'hui dans les mines de charbon en activité.

Enfin, la salle des treuils conserve intactes les grandes roues du treuil qui actionnait la descente et la remontée des cages d'extraction des puits pour le transport des mineurs et des berlines vides ou chargées de charbon. Le Musée est accessible aux visiteurs handicapés dans la lampisterie et, en partie, dans la galerie souterraine. L'aménagement comprend en outre des vitrines tactiles avec différents types de lampes, casques et fragments de charbon extrait de la mine.

Le Centre Italien de la Culture du Charbon (C.I.C.C.) est né en 2006 d'une association entre la Commune de Carbonia et le Parc Géologique, minier, historique et environnemental de Sardaigne, dans le but de gérer et de valoriser le site de la Grande Mine de Serbariu.