Le plan d'eau de Notteri, qui s'étend sur 34 ha, ne fait pas plus de 50 cm de profondeur. Il occupe la partie centrale la plus étroite de la petite péninsule de Capo Carbonara, situé sur la commune de Villasimius. Le décor naturel qu'il dépeint est particulièrement suggestif puisque, étant séparé des eaux du Capo Carbonara par une étroite langue de sable, il crée un double chromatisme de bleu avec la mer. Les géologues attribuent sa formation à l'union lente et graduelle de la très vieille petite île de Punta Santo Stefano avec la terre ferme qui, ayant provoqué la naissance de deux cordons sablonneux, a fermé une portion de mer devenue justement l'étang de Notteri. Ce plan d'eau, ne possédant ni émissaire ni liaison avec la mer, est donc sujet à assèchement pendant les mois d'été. Son isolement et sa proximité de la mer font que la quantité d'eau dans ce bassin dépend des précipitations, tout en déterminant une certaine salinité de l'eau. Ses rives, qui sont basses et sablonneuses, sont fréquentées par une faune aquatique assez commune : on peut y observer des mouettes, des cormorans et des échassiers. Cependant ses eaux basses, si elles empêchent la présence du petit grèbe préférant des eaux plus profondes, deviennent en revanche l'habitat idéal des flamants dont on peut admirer toute la majesté durant les mois d'hiver. La présence de tels oiseaux confère une énorme valeur à cet étang puisque c'est la seule zone humide de la côte est de la Sardaigne où on peut les trouver, à l'exception des étangs de Colostrai et de Feraxi.

Sur les plages qui longent l'étang, il existe de nombreuses buvettes et points de restauration.