Quiconque passe à Villasimius, la célèbre localité touristique du sud-est de l'ile, en est ébloui : une longue étendue d'un sable doux et très clair, avec des nuances de rose dérivant de fragments granitiques, renfermée entre une lagune et une mer bleu pâle, qui prend une infinité de nuances au fur et à mesure que l'on s’éloigne vers le large. Porto Giunco est une plage tropicale au centre de la Méditerranée, une des plus célèbres de l'île et des plus belles en Italie, selon les utilisateurs de TripAdvisor et des revues spécialisées : ses couleurs semblent peintes par un artiste et ont inspiré des metteurs en scène et des publicitaires qui l'ont choisie comme cadre pour leurs spots.

Les dimensions de la plage vous permettront de trouver toujours une place pour vous allonger. Le fond très bas et sablonneux est idéal pour les familles avec des enfants. La position de la crique, enchâssée entre les promontoires qui servent de défense naturelle contre les vents, contribue au décor merveilleux, en vous donnant la sensation d'être arrivé dans un angle privilégié du monde et en créant l'atmosphère pour des bains reposants. L’oasis est bordée de dunes couvertes de genévriers, de pistachiers lentisques et de maquis qui parfument l'air. Le sentier à parcourir à pied est plongé dans un bosquet d'eucalyptus et mène du grand parking à la plage, accessible en quelques minutes du centre du village, en prenant la direction du port touristique moderne. Le sentier côtoie l'étang de Notteri qui scintille placidement derrière la plage, que les flamants roses et d'autres oiseaux migratoires ont choisi comme habitat. Autrefois il était rempli de roseaux, d'où le nom de la plage, appelée également 'des deux mers’, car c'est une langue sablonneuse étroite entre deux plans d’eau.

Le long du lido vous trouverez des kiosques bars et des boîtes de nuit: quand le soleil descend lentement à l'horizon, la plage s’illumine de flambeaux et vous invite à un apéritif en musique. C'est également la destination idéale pour les surfeurs et elle offre aux amateurs d'exploration à la palme et de plongées des nuées de poissons confiants qui suivent les courants chauds. Les trekkers pourront monter sur le promontoire au sud-ouest, au sommet duquel se dresse l’imposante tour de Porto Giunco, de neuf mètres de haut qui garde la baie, c'est la ‘mémoire’ du XVIe siècle érigée par les Espagnols contre les attaques des pirates provenant de la mer. De là-haut vous jouirez d'un ‘tableau' éblouissant.

Le ‘Giunco’ est la perle la plus resplendissante de la zone marine de Capo Carbonara, 86 kilomètres carrés de territoire et de mer protégés, où les décors dignes d'un spot et d'un film sont infinis. Sous l'eau, vous admirerez des décors submergés spectaculaires: des pinacles granitiques et des brèches colorées du jaune des anémones encroûtantes et du rouge des alcyonacés. Porto Giunco est la partie située plus à l'ouest d'un long littoral qui part de Simius, le lido ‘de la ville' d'un kilomètre de sable blanc et fin. Il est fermé au nord par le promontoire de Porto Luna, qui le sépare d'un autre ‘joyau’ de Simius, Punta Molentis, une crique au charme unique avec une forme caractéristique en arc. D'autres beautés du versant est de Capo Carbonara, à l'extrémité sud-est de la Sardaigne, sont is Traias, Rio Trottu et Manunzas. L’île dei Cavoli et celle de Serpentara se détachent devant le littoral. À l'ouest du promontoire, d'autres merveilleuses plages se suivent, à partir de Porto sa Ruxi, puis de Campus et de Campolongu, et près de l'agglomération, la très particulière plage du riz qui se différencie par les grains de sable similaires à des grains de riz. Enfin juste au pied du ‘capo’ les deux délicieuses criques isolées de Cala Caterina, entourées de rochers granitiques, avec des eaux très limpides aux mille reflets resplendissants.