C'est dans le cœur de l'Ogliastra, au pied du Monte Idolo et au milieu de bois luxuriants et de sources cristallines que se trouve le village de Arzana. Étant agrippé au flanc du Gennargentu donnant sur la mer, lorsque le ciel est dégagé, on peut apercevoir du village des régions même très lointaines de la Sardaigne. Cette partie du massif, dont la Punta La Marmora est la plus haute de l'île (1 834 m), est en outre sillonnée de cours d'eau qui se transforment parfois en magnifiques cascades ou en petits lacs aux eaux lipides. Si elle est fréquenté depuis l'ère nuragique - comme le prouve le village de Ruinas -, des vestiges datant de l'époque romaine ont en revanche été retrouvés dans la zone de Tedderieddu et dans le village de Silisé. En outre, à l'intérieur du village de Su Baingiu, des installations thermales de la même époque ont été mises en lumière. Après avoir appartenu au Judicat de Calari, Arzana passa au Règne de Gallura et finalement, sous la domination catalano-aragonaise. Par ailleurs, le village est tellement célèbre pour la longévité de ses habitants . qui atteignent et dépassent souvent le siècle d'âge ! . qu'il fait l'objet d'une étude de la part de l'Unité de génétique moléculaire du CNR.

L'église paroissiale, consacrée à Saint Jean-Baptiste, fut intégralement reconstruite vers la moitié du XIXe s. sur un édifice préexistant (remontant vraisemblablement au XVIIe s.). Elle abrite une croix datant probablement de l'époque médiévale et venant certainement de Silisé ainsi qu'un ostensoir du XVIIe s. ayant une certaine valeur artistique et attribué au maître cagliaritain Antioco Canavera. Tout le territoire de Arzana est parsemé de restes archéologiques, comme la nécropole en forme de domus de janas de Perdixi ou les ensembles nuragiques de Unturgiadore, Sa 'e Cortocce, Sa Tanca et Ruinas. Les vallées du Flumendosa abritent des fragments de forêts très anciennes . dans le bois de Tedderieddu, on peut en particulier admirer trois exemplaires d'ifs parmi les plus vieux d'Europe et que Mario Rigoni Stern célébra dans ses poésies. Dans cet habitat demeuré sauvage, au milieu des genévriers, des genêts, des aulnes, des cistes et des chênes verts vivent en toute tranquillité des mouflons, des sangliers et des cerfs. La source de montagne de Funtana Orrubia ainsi que la très belle cascade de Pirincanis, qui bondit dans une gorge étroite, sont à voir. Tout comme les autres villages de la région de l'Ogliastra, Arzana possède aussi ses spécialités culinaires : les culurgionis sont d'excellents raviolis au fromage mais sans menthe pouliot, ce qui les différencie de ceux des villages voisins. Si on peut les manger en sauce tomate, on peut aussi légèrement les rôtir sur la braise.

Mais c'est à l'automne que Arzana donne le meilleur de lui-même, pendant la saison des champignons que l'on trouve nombreux et de différentes variétés. Et chaque année, au mois de novembre a lieu la fête du ' Cèpe d'or ' qui attire toujours des visiteurs par milliers. On peut d'ailleurs rejoindre le village avec le Trenino Verde, un petit train qui relie Cagliari à Arbatax en passant à travers des paysages d'une incroyable beauté.