Gairo Sant'Elena, situé sur le versant d'une gorge abrupte, porte dans son nom le site où elle se situe : en effet, il dérive des mots grecs ga et roa, qui signifient terre qui coule. Le village actuel est né à la suite de l'évacuation du vieux village, à quelques kilomètres, abandonné à la suite des glissements de terrain provoqués par de grandes crues entre 1951 et 1953.

Le territoire est caractérisé par des paysages magnifiques, comme la tour calcaire de Perda Liana, véritable monument naturel peuplé de mouflons et survolé par le Gypaète barbu. Les sites archéologiques sont nombreux, comme le site nuragique de Serbissi et de Perdu Isu, et du sommet rocheux de Taquisara où se trouve une tombe de géants. Les fêtes les plus importantes se célèbrent le dimanche de Pentecôte, avec trois jours de fête dédiées au Saint Esprit, et le premier dimanche d'août avec les festivités en l'honneur de la Madonna della Neve. Les traditions gastronomiques sont caractérisées par la production de gâteaux traditionnels, pirichittus et amaretti, et par les célèbres vins locaux.