La Sardaigne, chaque territoire a son vin

Carignano - Sulcis

La Sardaigne, chaque territoire a son vin

Un climat tempéré, du soleil, des terrains calcaires, de l'air saumâtre et un vent de mistral rendent moelleux et parfumés, forts et nobles, les vins de l'ile : vous les découvrirez dans les itinéraires du goût sur les territoires de production des nectars des raisins les plus célèbres
des cépages autochtones ou importés et harmonisés à la perfection, des esprits du lieu d'une terre millénaire

Les gouttelettes de rosée sur les rangées, les feuilles ondulées par le mistral, la chaleur du soleil sur la vigne, le granit qui broie les grains, le savoir transmis de générations en générations, le goût qui prend forme tandis que le temps ne s'écoule pas en vain dans les fûts. C'est la Sardaigne la plus authentique, la Sardaigne du vin. Vous ferez un voyage à la découverte du genius loci d'une terre aux traditions plurimillénaires, en découvrant les cépages sardes, aussi bien autochtones, qui représentent une richesse ancestrale extraordinaire et identitaire, que les cépages qui s'harmonisent parfaitement dans l'environnement au cours des siècles Guidé par les sens, vous découvrirez les territoires à travers leurs productions vitivinicoles d'excellence. Des nectars qui transforment les dégustations en expériences intéressantes, immersives, qui génèrent des émotions pluri sensorielles et des mémoires qui durent dans le temps. Au cours des visites aux exploitations vitivinicoles, vous entrerez en contact avec toute la filière de production, vous connaitrez de près l'identité et la qualité des vins, vous savourerez la véracité et l'authenticité des productions typiques. Vous apprécierez tout ce qui tourne autour, de la promenade dans les vignobles, aux événements liés au vin, parmi lesquels Cantine aperte dans différents centres du sud de la Sardaigne, Calici sotto le stelle à Jerzu, dans l'Ogliastra, les fêtes du vin nouveau, parmi lesquelles la fête de Milis, dans la zone d'Oristano.

Sa Innenna, Cortes Apertas - Sorgono
le cannonau et le vermentino sont les 'big', puis tant d'autres productions d'excellence

Les associations Città del vino et Strade del vino suggèrent des itinéraires à thème à la découverte des productions portant la marque doc et docg. Les itinéraires recouvrent toute l'Ile, chaque itinéraire prend le nom du vin. Le cannonau, dont les productions sont attestées dès le bas Moyen-Age, est le vignoble le plus caractéristique de la Sardaigne. Ses terres historiques et d'origine sont l'Ogliastra et la Barbagia. Actuellement, il est cultivé même sur les âpres reliefs de la Trexenta et du Gerrei, sur les douces collines de la Marmilla et sur les étendues ondulées du Parteolla, autrement dit, respectivement dans le moyen et le bas Campidano. Le parcours à la découverte du rouge corsé passe par les caves de Dolianova et Serdiana, de Lunamatrona et Sanluri, pour ensuite se diriger dans les campagnes du Sarrabus, à Castiadas et Muravera, en remontant vers les origines du cannonau, à Cardedu, Jerzu et Ulassai dans l'Ogliastra, la ‘terre des centenaires’. Puis, plus au nord, dans les Barbagie d'Ollolai et Nuoro : à Dorgali, Orgosolo, Mamoiada et Oliena, la patrie du ‘robuste’ Nepente, que D'Annunzio avait déjà encensé. Dans la plus occidentale des Barbagie, à Atzara et Sorgono, on cultive le mandrolisai qui donne son nom à la région historique, un territoire vitivinicole par excellence. Un autre cépage renommé, autrefois ‘populaire’, provient justement de cette zone et d'autres : le bovale, appelé nieddu mandroni (‘noir poltron’) par les anciens vignerons en signe de mépris, est aujourd'hui une étoile œnologique de niveau international.

Malvasia - Modolo
L'Authenticité, l'identité et la véracité : la dégustation des vins est une expérience immersive sur le territoire

80% des terrains italiens destinés au cépage vermentino sont en Sardaigne : c'est le cépage insulaire le plus représentatif avec le cannonau. Les rangées de ce vignoble très célèbre et qualifié s'étendent, en grande partie, au nord, d'Olbia à Alghero, à travers Gallura, Monte Acuto, Logudoro, Anglona, Romangia et Nurra. Les caves historiques et célèbres du blanc doc et docg se trouvent, outre que dans les deux villes principales, même à Arzachena, Berchidda, Luogosanto, Monti, Santa Teresa Gallura, Sorso Sennori, Usini et Olmedo. D'autres productions très appréciées du nord de la Sardaigne, surtout de la région de Sassari et de la Nurra, sont le cagnulari, le torbato et le moscato. La malvasia est un vin typique exquis et de qualité d'une zone limitée du centre-ouest. Vous pourrez le goûter en plusieurs versions : du naturel sec ou doux aux plus rares liquoreux sec ou doux. L’itinéraire à sa découverte à travers les villages du Montiferru et de la Planargi, de Cuglieri à Scano Montiferro, de Flussio à Modolo, de Sennariolo à Suni, de Tinnura à Tresnuraghes jusqu'à Bosa, un de plus beaux bourgs d'Italie, dont les maisons colorées grimpent sur la colline surmontée par le château moyenâgeux de Serravalle et se reflètent sur le fleuve Temo. Un peu plus au sud, vous découvrirez une autre production ‘limitée’ : la vernaccia est un cépage autochtone cultivé dès la période nuragique. Les caves les plus significatives qui produisent le vin exquis se trouvent à Oristano, Cabras, Solarussa, Milis, Baratili San Pietro et Arborea.

Cannonau - Jerzu
Carignano - Sulcis
chaque angle de l'Ile a une histoire vitivinicole étroitement liée au paysage, à l'environnement et à la communauté

Le cépage monica est le rouge le plus répandu dans le sud de la Sardaigne. La principale production se trouve entre Cagliari, Iglesias et Oristano. L'appellation d'origine contrôlée le distingue en monica de Sardaigne et de Cagliari, dont l'itinéraire démarre du chef-lieu pour ensuite serpenter à travers les campagnes de tout le Campidano. Le nuragus, un vin blanc doc est très également répandu: il a origine dans une vigne ancienne, probablement autochtone et 'apprivoisée' ou importée par les Phéniciens. Le cépage est cultivé surtout en Marmilla, Sarcidano, Parteolla, Trexenta et Gerrei. Outre ces deux vins, vous pourrez savourer même les vins de dessert, le nasco et le moscato, dans les caves de Dolianova, Serdiana, Soleminis, Ussana, Senorbì, Settimo San Pietro et Monserrato. Sulcis signifie carignano. Un cépage qui a été importé du Piémont à l'époque des Savoie, sur les terrains calcaires et sablonneux du coin sud-occidental de l'Ile a trouvé son habitat idéal et s'est harmonisé à la perfection avec l'environnement. Il est passé de vin avec une structure acide à production de haute qualité, de vin historiquement ‘fort’ à rouge de table avec une gradation qui n'est pas excessive. Le parcours à sa découverte part de l’Iglesiente et se dénoue à travers les reliefs du Sulcis, jusqu'aux côtes. Quelques-unes des caves les plus renommées se trouvent sur l'ile de sant’Antioco. Les autres caves principales se trouvent le long de l'embranchement qui mène à Giba, à travers Narcao, Perdaxius et surtout Santadi.

Sujet

Acteurs dans cet article

Attrazioni e località citate