Jerzu est un ancien bourg de l'Ogliastra situé à 500 m d'altitude et entouré d'imposants hauts-plateaux calcaires ainsi que des ' talons ' de Porcu 'e Ludu et de Troiscu. Les montagnes environnantes, avec leurs parois abruptes aussi belles qu'inhospitalières, sont la destination idéale pour faire de l'escalade . en outre, des sentiers sillonnant les bois de chênes, d'érables, de myrte et de genêts permettent de faire de magnifiques excursions. Par ailleurs, les vignes qui recouvrent les versants pentus des collines de la vallée du Rio Pardu et de la plaine de Pelau produisent chaque année environ 10 000 tonnes de raisin. Ce raisin, qui donne le célèbre Cannonau Rosso DOC que produit la Cantina Sociale, a fait de Jerzu la "ville du vin". Mais le territoire comprend également des pâturages, des oliveraies, des champs de céréales (blé et orge) ainsi que de très nombreux châtaigniers, noyers, amandiers et figuiers. Le centre habité de Jerzu, construit sur différents niveaux, épouse parfaitement la morphologie du territoire. Les routes pentues qui entourent la ville mènent en particulier à de magnifiques points de vue desquels on peut encore admirer les maisons traditionnelles du vieux village situé en contre-bas. Le bourg agricole de Jerzu a été habité dès la préhistoire : c'est en effet du Néolithique que datent les domus de janas de Perda Puntuta et de Sa Ibba S'Ilixi, le nuraghe Somu 'e S'Orcu dans la localité du même nom, ou encore les restes d'installations puniques sur la cime de Punta Corongiu. Un acte notarié concernant une donation de vignes et datant de 1130 mentionne le nom de Jerzu pour la première fois. Si l'on connaît bien peu de l'histoire de ce village, on peut cependant affirmer qu'elle est étroitement liée à la viticulture et au commerce du vin, en particulier du Cannonau.

La production de Cannonau étant connue dans toute la Sardaigne, on ne peut donc pas manquer de visiter la Cantina Sociale de Jerzu, même si la région a bien d'autres attraits : les nombreux villages nuragiques (une trentaine en tout) et domus de janas ou encore la nécropole punique juchée sur le talon du Monte Corongiu suscitent en effet un intérêt grandissant auprès des archéologues sardes. En outre, au centre du village, le musée ' Naturalistico ed Ambientale ' montre très bien les beautés du patrimoine environnemental qui sont à protéger dans les environs du village. Mais Jerzu a aussi des spécialités gastronomiques très particulières comme "su pani conciu" (un plat à base de pain cuit dans le vin) et "is tacculas" (des grives cuites dans le myrte), bien entendu à accompagner d'un bon verre de Cannonau. La fête la plus importante a lieu le 13 juin, en l'honneur de Saint-Antoine de Padoue auquel est d'ailleurs consacré une église du village. En revanche pendant la fête du vin, qui se déroule le premier dimanche d'août, on peut admirer le défilé des chariots qui étaient anciennement utilisés pour les vendanges ainsi que de vieux costumes traditionnels de Jerzu, tandis qu'une dégustation de vin et de spécialités du pays est offerte aux visiteurs. Enfin, toujours au mois d'août, se tient le ' Festival Ogliastra Teatro ', l'une des plus importantes manifestations théâtrales en Sardaigne, vécue par tous les Sardes qui travaillent et qui créent dans ce domaine comme une occasion de rencontre et d'évaluation de l'état de leur art.