Dolianova est une petite ville au cœur du Parteolla. Son nom a des origines incertaines, et certains savants lui attribuent une origine nuragique, mais la théorie la plus suivie mène à une origine latine : Pars Olea, nom que les romains auraient donné au Parteolla, pour souligner l'importance de la culture de l'olivier. Dolianova naquit autour de 1905, de l'unification des anciens villages de San Pantaleo et Sicci San Biagio. Cependant, ses campagnes possèdent des restes de nombreux sites archéologiques qui attestent une présence humaine dans la région dans des temps beaucoup plus anciens. La zone montagneuse offrait probablement de nombreuses possibilités pour la chasse et de meilleures possibilités de défense en cas d'attaques. Rappelons de nombreux sites, comme Sa dom' 'e s'orcu, Mitza salamu et Sa dom' 'e s'ossu.

Le pays est caractérisé par ses maisons typiques du Campidano dans le centre, et par une architecture très simple, comme celle des villages du Campidano de Cagliari. Le visiteur sera certainement intéressé par l'église San Pantaleo : construite en trois moments entre la deuxième moitié du XIIe siècle et la fin du XIIIe siècle, elle mêle harmonieusement le style roman pisan du premier au mélange de roman et de gothique du deuxième et aux influences musulmanes du troisième. Enfin, Dolianova est connu pour ses vins, Nuragus, Nascus, Moscato et Malvasia, et pour sa cave coopérative. De nombreuses fromageries produisent une crème de fromage piquante et caractéristique. Signalons la fête du saint patron San Pantaleo, qui dure 15 jours et réunit différentes cérémonies religieuses et des évènements civils très intéressants.