Tuili est un petit village du centre de la Sardaigne, au pied du haut plateau de la Giara, en Marmilla. Le territoire de Tuili a été habité dès l'époque prénuragique. La présence humaine est attestée par de nombreux sites sur le rebord du plateau et dans les campagnes avoisinantes, dont les pièces sont actuellement conservées au Musée de Cagliari. En effet, au lieu-dit Santa Elisa se trouve un atelier de travail de l'obsidienne. Sur le haut-plateau de la Giara, dans une zone humide, se trouvent aussi des restes d'occupation remontant à l'époque phénicienne et punique, tandis qu'à Santa Elisabetta, se trouvent des restes d'occupation romaine. A la différence des villages voisins, on peut noter à Tuili une nette distinction entre les maisons de propriétaires riches, les maisons à cour, et les humbles maisons paysannes. La maison de maître, souvent celle de nobles espagnols, a la structure typique de la région, mais avec un soin dans les détails destiné à mettre en évidence le statut social des habitants.

A visiter, la blanche église Sant'Antonio, dont l'architecture est de style espagnol colonial, entourée d'une grand mur d'enceinte, l'église paroissiale San Pietro, les élégantes constructions néo-classiques comme la Villa Pitzalis, sur un projet de Gaetano Cima, et la Villa Asquer. Dans l'église paroissiale San Pietro, on peut admirer le célèbre retable du Maître de Castelsardo. Le village est le point de départ d'excursions guidées dans le Parc de la Giara de Gesturi, et l'on peut aussi visiter à Tuili l'intéressant parc à thème de la Sardaigne en miniature.