Entre les collines sinueuses de la Marmilla, au pied du haut-plateau de la Giara de Gesturi, le petit village de Sini offre les paysages splendides de vertes collines couvertes d'amandiers, de vignes, d'oliviers séculaires et de champs de céréales. Son nom provient de Sinu, devenu ensuite Sini, nom de la conque où se situe le village. Au Moyen-âge, il faisait partie du Judicat d'Arborea puis, sous la domination aragonaise, il devint possession du baron de Tuili, et ensuite du marquis de Laconi. En 1859, sous la domination des Savoie, le village fit partie de la circonscription judiciaire de Lunamatrona dans la juridiction d'Isili.

Les paysages sont magnifiques et l'air pur. Le parc municipal de Cracchera est très intéressant. A la saison pluvieuse, la cascade de Su Strumpu, qui recueille les eaux de pluie de la Giara, anime le paysage. Le territoire est parsemé de nuraghes et de tombes, tandis que céramiques et monnaies ont permis de remonter jusqu'aux origines antiques de Sini, à l'époque romaine. En avril, Sini s'anime pour la Fête de Saint Georges, avec des festivités religieuses et civiles en l'honneur du saint, et la Fête de Su Pani e Saba, consacrée au délicieux gâteau local. Le 12 août, c'est la fête de la sainte patronne du village.