Pattada est un village de montagne (à presque 900 m. d'altitude), le plus haut de la province de Sassari. Son joli centre possède des ruelles dallées qui offrent des angles charmants. Les maisons sont en granite, avec des éléments d'architecture à vue qui portent souvent de vieilles inscriptions, et d'anciennes portes et fenêtres de bois bien conservées. Les maisons de pierre côtoient de petits palais de style néoclassique, avec des façades bourgeoises et de précieuses décorations, ainsi que des constructions de style Art Nouveau. En haut du village se trouve une pinède touffue, qui s'ajoute aux campagnes boisées qui l'entourent. L'origine du toponyme est encore incertaine, mais selon certaines hypothèses, elle pourrait faire référence à la situation du village, sur un haut-plateau en position dominante. La présence de populations dans cette région remonte à la période nuragique. Les sites près du village ayant restitué des traces de cette civilisation sont nombreux, comme le nuraghe Lerno.

Au centre d'un territoire très riche en nuraghes et en traces de l'antiquité, Pattada est célèbre pour l'artisanat des couteaux, né de la présence d'un riche gisement de fer exploité depuis l'Antiquité. De nombreux artisans du village travaillent l'acier et la corne pour produire des lames et des manches. Non loin du village, les ruines du château médiéval d'Olomene, qui a restitué un dépôt de monnaies remontant à la même époque.

L'économie de Pattada repose essentiellement sur l'agroalimentaire. De nombreuses fromageries collectent et travaillent le lait pour produire d'excellents fromages : le pecorino sardo (fromage de brebis), le fiore sardo, le pecorino romano, le peritas, différentes crèmes et la ricotta, fraîche ou affinée, sont exportés dans le monde entier. Les autres produits agroalimentaires de Pattada sont : le pain, les raviolis (de fromage et de ricotta), les petits gnocchis, su succu maduru et su succu minudu, les seadas, les origliettas, le miel, le nougat, et différents gâteaux comme les amaretti (gâteaux aux amandes), les tiriccas, les pabassinos, et les biscottos.