Situé aux portes de la ville de Nuoro, il est facile de rejoindre le Monte Ortobene en prenant le viale Ciusa du côté est du centre habité. C'est une masse granitique, avec des roches anthropomorphes et zoomorphes, constellée de tours, d'aiguilles et de pinacles aux formes parfois très originales. Il est délimité au nord par le Rio Marreri, au sud par le fleuve Cedrino, à l'ouest par les vallées de Isporisile et de Maria Fruenza, enfin à l'est par les vallées du Rio Lovuli et de Funtana 'e Lidone. Le Cuccuru Nigheddu offre très certainement le plus beau panorama puisque celui-ci s'étend du Monte Albo jusqu'au haut-plateau de Orune. C'est sur cette montagne que se trouve la petite église de la Solitudine, construite en 1950 sur le site d'une église datant du XVIIème s., et très chère à la célèbre écrivaine Grazia Deledda puisque ses cendres y sont restées entre 1959 et 2007. D'énormes blocs de granit, parfois recouverts d'un épais maquis méditerranéen ou de conifères plantés dans les années 1930, constituent le décor qui s'offre au visiteur parcourant la très belle route panoramique qui grimpe sur le Monte Ortobene. Le parc de Sedda Ortai compte parmi les plus importants : situé à une altitude de 740 m, il est constitué de pins et de chênes verts au milieu desquels serpentent une piste cyclable et une piste de patinage. Mais les parcs de Farcana et de Solotti ont aussi leur intérêt : situés non loin de la maison diocésaine - mieux connue sous le nom de ' Maison de l'évêque ' -, il s'y déroule des rencontres et des retraites spirituelles. Au sommet, la statue du Rédempteur, réalisée en 1901 par le sculpteur Vincenzo Jerace, est le lieu d'une fête en l'honneur du Rédempteur justement, pendant laquelle ont lieu des manifestations folkloriques typiquement sardes.

Des aires de repos avec des tables et des chaises sont à la disposition des visiteurs.