C'est à quelques kilomètres du village de Oliena, sur les pentes du Supramonte tout près de la rive droite du fleuve Cedrino, que se trouve la source karstique de Su Gologone d'où jaillissent des eaux oligo-minérales très limpides qui, au cours des millénaires, se sont creusé un passage dans les roches de la montagne. Ceux qui arrivent en ces lieux ont la chance de jouir d'un spectacle aussi extraordinaire que théâtral, en vertu de cette énorme masse d'eau jaillissant d'une vaste gorge calcaire en outre, durant les crues, elle se transforme en impétueux torrent qui conflue un peu plus loin avec le Cedrino qu'il est le seul à alimenter pendant l'été. Autour de cette source glacée, fraîche l'été et tumultueuse lors des crues d'hiver (la moyenne de son débit étant de 300 l/s, elle se place en première place devant toutes les autres sources sardes), un joli petit bois d'eucalyptus verdoyants devient le lieu idéal pour de tranquilles pique-niques, à l'ombre de la chaleur. Pour explorer à fond la grotte souterraine, immergée depuis des années, des groupes de spéléologues descendent à chaque fois plus profondément dans ses entrailles éternellement envahies par les eaux. La descente la plus célèbre demeure celle du français Olivier Isler qui, tout en atteignant une profondeur de 108 m (que personne n'a encore dépassée), n'a cependant pas touché le fond de la grotte. Non loin de la zone de Su Gologone se situe la splendide vallée de Lanaittu que la commune de Oliena, en même temps que l'ensemble du Supramonte, a cédée à l'Agence des Forêts domaniales en 1993.