Situé à l'entrée de Pau lorsque l'on arrive d'Ales, il a été créé en 1998 comme musée d'art pour valoriser l'obsidienne, roche vitreuse qui en Sardaigne, se trouve exclusivement dans le Monte Arci.

Il expose les œuvres de Karmine Piras, le premier et le plus célèbre sculpteur d'obsidienne, et d'autres réalisées par les frères Atzori d'Oristano. La section d'archéologie est en cours de réalisation, avec l'exposition des pièces découvertes lors des fouilles dans le territoire de Pau, ainsi que la section pour l'exposition permanente de minéraux.

La visite du musée est complétée par le parcours nature et histoire qui mène sur le sommet du Monte Arci, et passe par le plus ancien gisement d'obsidienne de toute la Méditerranée. Il est particulièrement intéressant pour les nombreux éclats visibles le long du sentier. Le général Alberto della Marmora, qui visita les lieux au XIXe siècle, en fut si impressionné qu'il écrivit dans son ' Itinéraire ' qu'il n'avait vu dans aucun autre endroit une telle quantité de cette pierre noire et brillante.

Dans le village sont exposées des œuvres sculptées en obsidienne, si grandes qu'elles peuvent être incluses dans le ' Guinness des Records '.

Le musée est le seul de son genre dans toute la Méditerranée.

Adresse : Via San Giorgio n. 8, Pau (OR). Téléphone : + 39 0783 934011. Propriétaire : Mairie de Pau (OR). Gestion : Mairie de Pau - Centre Italien de la Culture de l'Obsidienne (C.I.C.O.). Horaires : du mercredi au dimanche : 10h00 - 12h00 / 16h00 - 19h00. Entrée : plein tarif &euro. 4, tarif réduit &euro. 3. Présence d'un service de visite guidée du musée, des sculptures réparties dans les rues du village, du sentier de l'obsidienne et de l'atelier sur le travail de l'obsidienne. Dans l'atelier d'artisan sur place, il est possible sur réservation d'assister au travail de l'obsidienne avec des techniques préhistoriques et modernes, et d'acheter des objets d'artisanat. Il n'y a aucune barrière architecturale.