Elle se trouve dans le centre historique de Ghilarza, dans une modeste habitation de basalte de la fin du XIXe siècle.

Ici vécut Antonio Gramsci (Ales 1891 - Rome 1937) entre 1898 et 1914. Le fondateur du Parti Communiste Italien, dirigeant politique et intellectuel parmi les plus importants du XXe siècle, fut arrêté comme antifasciste en 1926. Jugé en 1928 et incarcéré dans la prison de Turi, près de Bari, il y resta jusqu'en novembre 1933.

La Maison Gramsci est avant tout un centre de documentation et de recherche, mais c'est aussi un musée. L'exposition retrace la vie de Gramsci en Sardaigne, ses études, y compris universitaires, sa pensée, son activité de journaliste et d'homme politique, son incarcération et sa mort. Elle comporte 6 salles : 3 au rez-de-chaussée, 3 à l'étage, plus un petit jardin et une petite salle.

La maison est aujourd'hui également une bibliothèque et un lieu d'expositions temporaires. Le rez-de-chaussée comprend une entrée, trois pièces et une cour intérieure. Dans la première pièce, qui était autrefois le salon d'honneur, est reproduite, agrandie sur un support de plexiglas, la lettre écrite le 10 mai 1928 par Gramsci à sa mère, dans laquelle il rappelle qu'il est un détenu politique enfermé pour ne pas avoir voulu changer ses opinions.

On arrive à ce qui était autrefois la cuisine, avec un plafond a cannitzada (en canne) typique des anciennes maisons sardes, et le puits caché derrière une porte à deux battants. qui aujourd'hui est un lieu de rencontres et d'étude. Une troisième pièce abrite la bibliothèque, riche d'environ trois mille volumes en différentes langues sur l'histoire du mouvement ouvrier en Sardaigne et dans le monde, la pensée et l'œuvre de Gramsci. La cuisine mène à la cour intérieure, lieu des jeux de Gramsci et de ses frères, qui conserve son dallage et ses jardinières délimitées par des pierres et des tuiles. Dans l'entrée, un escalier conduit à l'étage comprenant trois salles qui étaient, et demeurent, des chambres. Un parcours pédagogique fait d'images, de photographies, d'articles, de certificats et d'objets personnels propose les étapes les plus significatives de la vie de l'intellectuel. Une bandothèque conserve les témoignages de plus de quarante personnages qui le connurent : parmi eux, Pertini, Terracini, Longo, Silone, Basso. Sur un mur est reproduite la cellule de la prison de Turi où Gramsci fut enfermé. Une des pièces reconstitue une chambre à coucher de l'époque avec une petite fenêtre donnant sur la cour. Le mobilier se compose d'un lit, d'une table de nuit et du nécessaire de toilette : un support de fer avec une bassine et un broc. L'ensemble comporte des barrières architecturales.

Adresse : Corso Umberto I, 36, Ghilarza . tél. +39 0785 54164 0785 56101 Bibliothèque et libraries.