La forêt de Monte Nieddu est très riche en bois de chênes verts, ifs, chênes lièges, arbousiers, lentisques, et comprend aussi un épais maquis méditerranéen. Cette aire est importante, d'abord pour sa faune - avec les migrations saisonnières de cerfs sardes et de sangliers - ensuite pour son histoire . avec ses installations minières (Pantaleo) -, enfin pour sa culture paysanne. Les bois et le maquis couvrent 80% de la superficie de la forêt. Comprise sur les communes de Villa San Pietro, Sarroch et Capoterra, elle s'étend sur 2 451 ha et compte parmi les aires destinées à faire partie du Parc naturel du Sulcis. Elle couvre pour moitié environ l'aire de la forêt de Monte Arcosu et en partie sur l' ' Oasis permanente de la protection de la faune de Gutturu Mannu - Monte Arcosu ' . la localité de Bidda Mores est aussi d'un intérêt naturaliste certain. C'est dans la zone de Santa Barbara que l'on peut admirer le paysage enchanteur crée par le canal de Bidda Mores car il a creusé un profond fossé dans la roche granitique nue. Par ailleurs, en parcourant la vallée du Rio Nieddu . qui s'écoule parallèlement à certaines portions de la route reliant Villa San Pietro au Monte Nieddu -, on ne peut manquer de remarquer les splendides exemplaires de laurier rose qui ressortent dans une végétation à feuilles persistantes constituée d'oliviers sauvages, de lentisque et de genévrier. Cette forêt, très épaisse par endroits, est constituée de taillis de chênes verts . caractéristiques du maquis-forêt - et de chênes lièges. Les espèces animales qui l'habitent sont aussi nombreuses qu'importantes du point de vue naturaliste et historique, puisqu'un nombre conséquent de cerfs sardes a été réintroduit et que ce mammifère représente maintenant le groupe le plus nombreux, même si l'on peut aussi rencontrer des sangliers, des renards, des belettes, des chats sauvages ainsi que des loirs. Pour ce qui est de l'avifaune, il n'est pas rare de voir voler des exemplaires d'aigle royal, d'aigle de Bonelli, d'épervier et des palombes.