Tergu est un petit village à quelques kilomètres de Sassari, relié à la ville voisine de Castelsardo par une route qui part du lieu-dit Lu Bagnu. Il est situé dans une conque fertile, habitée depuis des époques reculées. Il est composé d'un petit noyau central et de maisons éparpillées dans la campagne. Le village est très petit. Les maisons sont typiques des villages agricoles de Sardaigne, basses et pourvues de grandes cour intérieures. La présence humaine dans la conque de Tergu est attestée dès la période nuragique. Près du nuraghe Colbu, des témoignages de la présence romaine ont été mis à jour, avec une nécropole qui a restitué des stèles funéraires du type de Viddalba et des urnes cinéraires en pierre et en terre cuite.

Le territoire de Tergu possède une édifice de grand intérêt, l'église romane Nostra Signora di Tergu, édifiée par les Bénédictins du Mont Cassin en même temps qu'un monastère dont il ne reste pas de traces. Tergu est un village à vocation essentiellement agricole. Parmi les évènements les plus importants, la fête en l'honneur de Notre Dame de Tergu, dont les festivités religieuses et profanes se mêlent dans les rues du village et offrent des danses et des chants sardes porteurs d'identité. Parmi les productions locales, le travail de paniers faits en palmier nain qui occupent une place importante dans la production artisanale de l'île.