Mores est un important village agro-pastoral situé au pied du Monte Lachesos. Son territoire d'appartenance est traversé par le Rio Mannu et surtout dominé par des collines de nature calcaire. Pendant la domination romaine, cette zone était très fréquentée et Mores représentait un centre important puisqu'il se trouvait au cœur d'un dense réseau de voies de communication, comme l'artère nord-sud qui reliait Turris Libisonis (l'actuelle Porto Torres) à Karales (la Cagliari d'aujourd'hui). Pendant la période des Judicats, Mores fut le chef-lieu de la curatoria de Oppia, le siège du département administratif et du marquisat ensuite. Le village connut une période de stabilité sous la domination de la famille des marquis de Manca qui dura jusqu'en 1839, lorsque le fief fut racheté par la mairie.

Ce village est une étape obligatoire dans l'île, aussi bien pour la beauté de son paysage environnant que pour les nombreux vestiges archéologiques qui s'y trouvent : d'abord les nuraghes de Mannu Suldu, Tresnuraghes, Istatos, Ranas on encore de Sa Cuguttada, ensuite le dolmen de Sa Covaccada (l'un des plus grandioses de tout le bassin méditerranéen), les tombes puniques et romaines retrouvées au pied du Monte Lachesos, enfin, mais ce ne sont pas les moins intéressantes, les domus de janas ainsi que les grottes de Su buccu e sas Fadas et de Su puttu Porchinu. À Mores le campanile, construit en 1871, est le plus élevé de toute la Sardaigne avec ses 46 m de hauteur. Dans le village, on peut encore visiter l'église paroissiale, avec son clocher néoclassique datant de 1870 et, dans les alentours, l'oasis des Steppe qui comprend des prés, des pâturages et des champs cultivés.

Cette oasis est l'habitat idéal des outardes, des lièvres et des belettes sardes. En outre, il est possible d'y admirer des oiseaux tels que : l'œil, la cigogne blanche, le guêpier d'Europe, l'alouette et la chouette. De nombreuses festivités animent le village de Mores : le premier mai, la fête de Sainte-Lucie prévoit des chants sardes et des concours de poésie, tandis que le 22 mai, ont lieu la jolie fête de Sainte-Rita ainsi que la fête champêtre en l'honneur de Saint- Jean-Baptiste.