Situé à 317 m d'altitude sur les collines du Logudoro, Cordongianos doit sa célébrité à la splendide basilique Santissima Trinità di Saccargia, édifiée en 1116 par les moines de Camaldoli. Les origines du village remontent à l'époque romaine (IIe siècle) mais son territoire fut fréquenté dès l'époque nuragique, comme en témoignent les restes d'environ 60 nuraghes dispersés autour de l'agglomération. L'origine du toponyme est romaine (castrum Gordianus), d'après le nom de l'empereur sous lequel fut fondé le castrum qui contrôlait la route reliant Cagliari à Porto Torres.

Très belle du point de vue de l'urbanisme, Codrongianos était divisée en deux parties : Cotronianu e josso, ou inférieur, qui conserve une église d'époque byzantine, et Cotronianu e susu, ou supérieur, qui correspond à l'actuel centre historique, et qui s'est développé autour de l'église paroissiale San Paolo, entre le XVIIe et le XVIIIe siècle. Dans cette église, on peut admirer de précieux tableaux du XVIIe siècle appartenant à l'école de Guido Reni et de Baccio Gorini. Le dimanche suivant la Pentecôte a lieu la principale fête du village, celle de SS.Trinità di Saccargia, qui se déroule près de la basilique. Elle comprend une grande procession, des rites religieux, des spectacles, des joutes poétiques, de la musique traditionnelle : les fidèles et les touristes sont nombreux.