Belvì se situe sur le versant du monte Genna de Crobu. Si son territoire est recouvert de cerisiers, de noisetiers, de noyers, de châtaigniers, de rouvres, de chênes verts et de houx, les zones rocheuses accueillent en revanche des genévriers, des oliviers et des poiriers sauvages. Encore aujourd'hui, l'origine du nom de Belvì est incertaine. Dans le passé, ce village était si important du point de vue économique et des échanges commerciaux que toute une partie des montagnes de la Barbagia s'appelle encore de nos jours ' Barbagia di Belvì '. En outre, c'est l'un des villages ayant le moins souffert de l'hégémonie des feudataires et, jusqu'à la moitié du XVIIIe s., son gouvernement était confié à un représentant choisi parmi les chefs de famille. Non loin des maisons du village serpentent les voies étroites de la ligne ferroviaire reliant . avec mille tournants et autant de viaducs . Cagliari à Sòrgono.

Dans le village, il est possible de visiter un petit musée de Sciences naturelles et d'Archéologie, réalisé il y a une quinzaine d'années sur l'initiative d'un petit groupe de passionnés, parmi lesquels un naturaliste allemand ayant vécu presque dix ans dans le village : il contient une section de paléontologie, une de minéralogie et une collection d'insectes et d'animaux caractéristiques de la faune sarde. Au mois d'août se déroule la très belle fête du Saint Patron, Saint-Augustin. Durant trois jours, la fête religieuse s'accompagne de manifestations folkloriques et musicales, sans oublier les spectacles pyrotechniques.