Sinis

shutterstock_111597041_sinis_capo_san_marco_ivan_m_munoz_resize_1mb

Sinis

Dans la péninsule de Sinis la culture, l'environnement et le tourisme vivent en parfaite harmonie, notamment grâce aux activités de l'Aire Marine Protégée. C'est pour cette raison que l'Europe a défini le Sinis comme "Destination touristique d'excellence".

Le Sinis est un paradis de la nature dans laquelle de nombreux témoignages de culture sont disséminés. C'est dans ce lieu qu'un paysan, en labourant son champ sur le Mont-Prama, découvrit les Géants: des dizaines et dizaines d'extraordinaires colosses en pierre de plus de 3 000 ans que l'on peut observer au musée de Cabras.
Dans le petit Sinis sont concentrés des écosystèmes naturels extraordinairement intacts qui rendent ce territoire subjectif; les paysages alternent entre la mer et la lagune, les dunes de sables et les plages uniques comme celle d’Is Aruttas; le sable est presque aveuglant car il est formé de grains de quartz transparents et voilés de bleu par le reflet du ciel et de la mer. C'est ainsi que se montre le Sinis, des plages brillantes et silencieuses et, souvent, un cordon dunaire qui les séparent d'un riche ensemble de marais-salants et d'étangs. Le plus grand est celui de Cabras, entouré d'autres plus petits. Dans ces lagunes les couleurs changent, du blanc des plages au vert, violet, rouge des algues: le silence se transforme en un sympathique vacarme de tous les cormorans, hérons, faucons, martins pêcheurs et flamants roses qui vivent et se reproduisent par milliers, une fête pour les observateurs d'oiseaux ainsi que pour les amateurs de balades à cheval parmi les bancs de sables qui séparent les eaux des étangs.
De petits bourgs et villages offrent un caractère particulier au Sinis; en face des plages il y a un village surréaliste avec des maisons basses au style far-West et des rues non goudronnées qui s'animent lors de la fête du saint patron; autour de l'église de San Salvatore neuf jours de danses populaires, de rôti de "porceddus", de mulets et de fregula faite à la main avec la farine de semoule et cuite à feu doux avec les palourdes locales. Ne manquez pas la délicieuse "bottarga" obtenue à partir d’œufs de mulet pêché à Cabras et travaillé avec la technique telle qu'apprise des Phéniciens. Mais le symbole de la fête est la course des nu-pieds qui rappelle le rite de la course à pieds nus avec le simulacre du Saint à protéger des envahisseurs Sarrasins en le portant du petit village de San Salvatore jusque Cabras.

Le village de San Giovanni de Sinis, avec ses vieilles cabanes en bois et roseaux utilisées par les locaux pendant l'été, se trouve au contraire sur la pointe extrême de la péninsule. Entre ces humbles habitations se trouve l'église la plus ancienne de Sardaigne; de par le charme qui l'entoure, la petite église de San Giovanni semble entourée d'une fascination mystérieuse, celle-là même que l'on retrouve dans les villes puniques de Tharros, à quelques pas de là. Un conseil, allez-y pour le coucher du soleil.

Photos et vidéos

Que voir

Attrazioni da visitare nei dintorni

Établissements d'hébergement à proximité

CABRAS
1 km
Bed and breakfast
SERRI
4 km
Maisons pour les congés
ORISTANO
5 km