Les mers du Sud, l'eau aux couleurs des Caraïbes et une âme africaine

Capo Malfatano

Les mers du Sud, l'eau aux couleurs des Caraïbes et une âme africaine

Soleil resplendissant, ciel sans nuages et paysages tropicaux. De Capo Carbonara, en passant par le golfe des Anges, jusqu'à Teulada : un paradis de plages et de criques isolées entourées du maquis méditerranéen
les couleurs de la mer reflètent les nuances de bleu du ciel

D'infinies étendues de sable blanc s'alternent avec les promontoires en granit donnant sur les eaux cristallines aux mille nuances. Le sud de la Sardaigne est entièrement entouré de criques avec piscines naturelles où passer des journées cadencées par les activités que la mer offre à ses visiteurs. À commencer par le monde sous-marin, pour les amateurs de plongée sous-marine et de plongée en apnée, mais également pour qui souhaite se détendre à la recherche de paysages uniques et exclusifs. Des endroits cachés et isolés où vous allonger sur le sable, en appréciant le massage du vent, à pied sur le rivage, ou en plongeant et en nageant dans les eaux limpides, pour ensuite se détendre sous un parasol ou dans une forêt de pins toute proche.

Punta Is Molentis - Villasimius
Golfo degli angeli Solanas
magnétiquement attirés par les plages blanches

La zone marine de Capo Carbonara est l'extrême pointe Sud-Est de l'île, et n'est autre que beauté et charme, avec en plus la richesse des îles de Cavoli et de Serpentara. Pour l'admirer, un séjour dans la chaleureuse Villasimius s'impose, la « perle » du Sud-Est avec ses plages blanches, tout comme Cala Giunco, Cala Caterina, Punta Molentis, la plage des grains de riz, Simius et Campus. De là, vous commencerez un long voyage d'environ 50 km jusqu'à Cagliari et vous serez presque magnétiquement forcé(e) de faire de nombreux arrêts dans les criques de Solanas, Torre delle Stelle, Geremeas et Mari Pintau, à savoir la mer en peinture... Le nom dit tout!

Tuerredda
une interminable promenade sur la mer, parfaite en toute saison

Puis vous découvrirez la côte de Poetto, reliant Cagliari à Quartu Sant'Elena, une des plus longues plages de la Méditerranée : douze kilomètres de sable fin, entourés par le splendide golfe des Anges, qui tire son nom du mythe archaïque de la lutte légendaire entre le bien et le mal. Il est dominé par le promontoire de la Sella del Diavolo, sur lequel il est recommandé de faire une passionnante excursion guidée nocturne et de patienter jusqu'aux premières heures du jour pour contempler l'envol des flamants roses qui depuis des décennies ont choisi le parc de Molentargius et les Salines comme habitat.

fenicotteri
Sella del diavolo e spiaggia del Poetto - Cagliari
sable fin, grains de quartz, galets noirs...

De Cagliari à Pula, où ne pas manquer la visite des vestiges phénico-puniques et romains sur la plage de Nora et celle de la côte de Santa Margherita, pour finir sur les splendides plages de Chia et de Teulada : Cala Cipolla, su Giudeu et sa Colonia, parfaites pour les passionnés de kitesurf, et les enchanteresses Tuerredda, Porto Tramatzu, Capo Malfatano et Cala Zafferano. Des dizaines de baies avec de splendides plages, chacune ayant ses propres caractéristiques : sable fin et blanc, galets ronds et polis, grains de quartz semblables à du riz. Les possibilités sont infinies. Tout comme les couleurs de la mer qui reflètent celles du ciel : du bleu profond au turquoise, en passant par le bleu clair, céleste et l'émeraude.

Sujet