Trinità d'Agultu e Vignola est une commune de la Gallura que sa côte, d'une grande beauté, rend propice au tourisme. Le territoire voit une alternance de grandes zones de littoral sauvage et préservé et de plages de sable blanc très fin. L'économie, fondée depuis toujours sur l'agriculture et l'élevage, a connu une forte croissance grâce au tourisme, qui, à partir des années 70, s'est constamment et fortement développé. Depuis ses 365 mètres d'altitude, Trinità domine un vaste littoral fait de côtes découpées et de longues plages blanches. La naissance du village de Trinità d'Agultu, autour d'une antique chapelle de campagne, remonte à la moitié du XIXe siècle. Il a été surtout peuplé par des familles provenant des villages voisins de l'intérieur de la Gallura, comme Tempio et Aggius, ainsi que par les bergers des stazzi voisins. Au bord de mer, l'agglomération d'Isola Rossa, ainsi appelée pour la couleur de l'îlot qui lui fait face à environ 400 mètres de la côte, conserve un village de pêcheurs et une tour du XVIe siècle, héritage de la domination espagnole. C'est une belle station balnéaire, qui possède à la fois un superbe environnement et des structures hôtelières importantes, tout en conservant vivantes les traditions caractéristiques de la civilisation pastorale et paysanne, encore aujourd'hui très ancrées. Les nombreuses découvertes archéologiques témoignent de la présence humaine depuis la nuit des temps, avec des nuraghes et des domus de janas, mais aussi des routes dallées qui remontent à l'époque romaine et qui sont visitées par les touristes et les visiteurs. Au nord-est de Trinità, Vignola est une grande zone de campagne marquée par l'agriculture et le pastoralisme, à l'arrière d'un petit coin de côte où se nichent les criques comprises entre Cala Serraina et Porto Leccio.

A signaler, la fantastique Isola Rossa, avec sa couleur rouge, située en face du joli petit village qui porte son nom. Ici se trouvent la belle plage Longu, et, non loin, la fascinante Punta Li Commeddhi, juste après la plage de la Marianeddha, un autre bijou. Cala Sarraina est une petite plage aux nuances de rose, à partir de laquelle on peut rejoindre, par un sentier difficile ou à la nage, l'Ea di l'Agnulu, une petit fjord surprenant. A partir de Cala Sarraina, les amoureux de la marche ne doivent pas manquer Cala di Faa, un endroit absolument unique, ou encore Costa Paradiso, magnifiquement sauvage, à laquelle on arrive facilement en voiture, avec la plage de Li Cossi. L'excursion à Tinnari est indispensable pour ceux qui aiment la nature : la hauteur de l'endroit offre une vue à couper le souffle, tandis qu'à une demi-heure de marche du sommet, la plage, appelée dell'occhiale, donne une impression de liberté et de sérénité totales. A visiter, le nuraghe Paduledda, construit en gros blocs de granite, depuis lequel on domine une grande partie de la côte. Il faut enfin signaler que plus de la moitié du territoire communal a été classé Site d'intérêt communautaire par l'Union Européenne.