A Seui, le parcours qui porte de la Villa Art Nouveau à la prison espagnole constitue un itinéraire caractéristique, qui emprunte un ancien passage souterrain appelé su Porci, fait de maisons de pierre avec de petits balcons de fer forgé et des portes de bois sculpté.

La prison, construite dans la première moitié du XVIIe siècle, est entourée de maisons qui empêchent de la voir de l'extérieur. L'édifice a un plan carré sur deux niveaux, chacun avec une entrée, plus une soupente partielle appelée su staulu farzu.

Pendant plus de trois cents ans, jusqu'en 1975, la prison a été le point de référence de l'administration de la justice.

La structure, divisée en deux étages, conserve des meubles du XIXe siècle, visibles dans le logement du gardien, dans la cuisine et dans les trois cellules pour les femmes, les hommes et le cachot. Dans la cuisine, reconstruite et meublée avec tous les ustensiles de l'époque, se trouve une cheminée construite en 1910 qui, avec ses deux fourneaux en maçonnerie, remplaça le foyer central appelé su fogili, sans hotte pour l'échappement de la fumée. Le sol de la cellule des femmes est fait de poutres de bois de châtaignier qui servent de plafond à la pièce du dessous, le cachot appelé sa cella de su pei in tipu. La pièce est un vestibule de quelques mètres carrés, au sol de terre battue, sans fenêtres, où l'on torturait les prisonniers. Le parcours des visiteurs est complété par une exposition de documents de transport des détenus de la prison de Seui vers d'autres lieux, parfois sur des charriots tirés par plusieurs chevaux, rarement en autobus. Cependant, la plupart des voyages se faisaient à pied et sous bonne garde. Quand le train fit son apparition à Seui, en avril 1894, de nombreux déplacements commencèrent à se faire par ce moyen.

Le musée est unique en son genre, car il fait revivre les dramatiques conditions de vie des prisonniers, au temps où, dans l'île, le système carcéral et judiciaire était aux mains des feudataires. A noter, les résultats des études menées sur les interventions du médecin auprès des prisonniers, et sur les potions et remèdes que le pharmacien préparait et fournissait pour la Municipalité.

Adresse : via Sassari - 08037 Seui

Tél. 0782 539002

Propriétaire : Mairie de Seui