Le blanc resplendissant du sable apparaîtra devant vous à l’improviste après une longue route encadrée de genévriers, de pins et de chênes verts. La sensation est celle d’un lieu hors du monde, en réalité il existe, évidemment, c’est l’oasis de Bidderosa : cinq petites criques de rêves conservées dans un parc de 860 hectares, en grande partie formé de bois et de maquis méditerranéen, protégés par l’Office des Forêts et confiés à la Commune d’Orosei, située à 13 kilomètres au nord. L’entrée en voiture et en moto est limitée de mai à octobre. En vélo ou à pied, il n’y a pas de limite saisonnière, mais il faut respecter un règlement pour préserver cet angle de tranquillité dans la verdure. Lors d’une excursion de trekking vous vous immergerez totalement dans la réserve : vous admirerez une succession de végétation, de reliefs artistiques de granite, de genévriers séculaires étendus sur des littoraux blancs. Ou bien vous pouvez y arriver à la nage à travers la courte partie de mer depuis la voisine (au sud) cala Ginepro : avec la marée basse, la profondeur de l’eau n’est que d’un mètre. La première plage de l’oasis se trouve à quatre kilomètres de l’entrée, au fur et à mesure vous trouverez les quatre autres, toutes d’un kilomètre de long, jusqu’à la limite nord représentée par un autre paradis digne d’une carte postale : la splendide plage de Bèrchida, sur le territoire de Siniscola.

Du sable blanc très fin, des lys marins et des rochers de granit à fleur d’eau caractérisent les cinq criques : un paysage merveilleux et silencieux, parfumé par la végétation et baigné par une mer cristalline, avec un fond bas. Vous nagerez et ferez du snorkeling dans des eaux d’une profondeur constante même à une dizaine mètres du rivage. L’oasis comprend également le mont Tuttavista, couvert de chênes lièges et de chênes verts, Fuile ‘e Mare et Senna ‘e Sachita, recouvertes de pins d’Alep et parasols, où vous trouverez des tables pour pique-niquer et vous détendre durant les heures les plus chaudes. Les eucalyptus, les genévriers et les essences méditerranéennes vous souhaiteront la bienvenue à la fin du sentier en terre d’accès aux criques, qui serpente dans la pinède et longe la lagune sa Curcurica (la courge), peuplée d’oiseaux sédentaires et migrateurs, que vous observerez depuis les postes de birdwatching. À côté, vous pourrez voir le mont Urcatu : sur le sommet vous verrez des kilomètres de sentiers en bon état et des plages propres. Bidderosa est la perle d’Orosei, un centre touristique renommé qui compte parmi les autres plages de rêve, Cala Liberotto, Cala Ginepro, Marina di Orosei et Cala Osalla, à la limite avec Dorgali.