Irgoli, dont les origines sont très anciennes, se situe dans la vallée du Cedrino. Les campagnes alentours abritent plusieurs nuraghes parmi lesquels ceux de Janna 'e Pruna, Tutturu ainsi que la domus de janas Sa conca 'e mortu.
Dans les localités de Su Padente et de Talachè, le paysage est d'une rare beauté avec ses épaisses forêts de chênes verts centenaires et protégés.
Si, aujourd'hui encore, Irgoli se base principalement sur une économie agro-pastorale, une florissante activité touristique s'est développée ces dernières années, grâce surtout à la mise en valeur des produits locaux tels que la charcuterie, le Pane Carasau et les vins rouges.
Il est conseillé de visiter l'église de San Nicola, dans laquelle est conservée une épine qui viendrait de la couronne de Jésus, ainsi que les églises champêtres de la Madonna di Costantinopoli et de Sant'Antioco.
Par ailleurs, les rues du village sont décorées de peintures murales artistiques mettant en scène des moments de la vie quotidienne et pastorale.
En outre, le magnifique bois de Talachè est la destination idéale des amoureux de trekking.
Enfin l'Antiquarium de Irgoli, qui se trouve dans l'ancienne mairie, abrite les pièces archéologiques d'époque nuragique retrouvées dans les nuraghes de Janna 'e Pruna et de Su Notante, ainsi que d'autres pièces datant du moyen-Âge.
Au mois d'août se déroule le Festival régional de l'Organetto.