Goni est enctourée par les campagnes du Gerrei, couvertes de chênes, entrecoupées par la vallée du fleuve Flumendosa qui coule entre des rives montagneuses. Un paysage fascinant qui comporte d'importants sites archéologiques.

La nécropole de Pranu Mutteddu est entourée par une dense forêt de chênes liège. Elle est composée de tombes à hypogée, de domus de janas, de cercles mégalithiques et de menhirs, mystérieuses pierres dressées aux formes anthropomorphiques disposées en groupes ou alignées selon différentes dispositions. Un de ces alignements est constitué de 20 perdas fittas orientées d'est en ouest, suivant la marche du soleil.

Le village de Goni est une destination idéale pour découvrir les beautés naturelles et archéologiques du Gerrei, depuis le maquis méditerranéen touffu qui couvre son territoire jusqu'à la nécropole mégalithique de Pranu Mutteddu. A 500 mètres du village, au lieu dit Peinconi, se trouve un site de fossiles qui conserve des craptolites, un fossile rare du Paléozoïque, contenu dans les couches sédimentaires de schistes noirs qui affleurent ici. Goni est aussi un important centre d'artisanat du liège et de la vannerie. Le 25 juillet, Goni célèbre la fête de son saint patron, San Giacomo Maggiore : une procession solennelle parcourt les rues du village, au cours de laquelle la statue du saint est transportée sur un char tiré par des bœufs. Les rites religieux s'accompagnent de fêtes civiles, avec des danses sur la place du village, de la musique moderne et un spectacle pyrotechnique.