Bortigali est situé au pied du Monte Santu Padre, dans la chaîne montagneuse du Marghine. Si ce village était déjà habité au Néolithique, c'est pendant l'époque romaine qu'il devint important.
En outre, il acquit une certaine notoriété dans les années 1940, avec la naissance de ' Radio Sardegna ', la première radio libre d'Italie qui devint par la suite la radio régionale sarde.
C'est en outre l'un des rares villages italiens à posséder un moulin à eau encore en état de marche.
On peut aussi visiter l'église des Santa Maria degli Angeli, aux murs rosés tirant sur le rouge.
L'église de Sant'Antonio, dont la particularité est celle de se trouver à l'intérieur d'une grotte, abrite une ancienne statue en bois de Santa Barnaba.

C'est du 7 au 17 septembre que se déroule la fête la plus importante du village en l'honneur de Santa Maria Sauccu dans la jolie petite église champêtre qui lui est consacré.
Une excursion sur le Monte Santu Padre est particulièrement conseillée aux passionnés de parapente, outre à présenter un réel intérêt naturaliste.
Mais le territoire de la commune de Bortigali comprend aussi un certain nombre de domus de janas, des dolmens et des tombes de géants, surtout près du Monte Santu Padre. Les monuments les plus importants sont certainement l'imposant Nuraghe Orolo, que l'on peut atteindre à pied ou en voiture, ainsi que l'ensemble nuragique de Carrarzu Iddia.
On peut également visiter la ' Lattiera Sociale Cooperativa ' qui fut longtemps le seul exemple de coopérative fromagère en Sardaigne. On y produits différents types de fromage, dont le pecorino romano destiné à l'exportation.