Ce village moderne a un nom très ancien, d'origine probablement pré-latine. Au Moyen-âge, le village originel faisait partie de la curatoria de l'Ogliastra, dans le royaume des Juges de Calari. Il passa ensuite au Judicat d'Arborea. En 1324, il est passé sous la domination du royaume catalan et aragonais. En 1325, il fut donné en fief à Berengario Carròs dont les descendants obtinrent en 1363 le titre de comtes de Quirra. Après la mort de Violante Carròs, en 1511, le fief passa aux Centelles, puis à la famille Borgia. En 1791, après une courte période durant laquelle il fut propriété de la famille Català, Osini devint fief des Osorio de la Cueva jusqu'en 1840. La terrible inondation de 1951 provoqua l'abandon du village et sa refondation un kilomètre plus au nord. De l'ancienne Osini, on conserve les vieilles maisons abandonnées et l'église : un village fantôme, suspendu et immobile.

L'église paroissiale, intitulée à Sainte Suzanne, était de la fin du XVIIe siècle. Le territoire possède aussi deux églises de campagne, San Giorgio di Suelli, construite dans la brèche du Tacco di Osini, et Santa Lucia, au lieu-dit Flumini. Le haut-plateau de Taccu, avec ses magnifiques gorges (ou Scala di San Giorgio), est un endroit magnifique qui attire ceux qui veulent connaître une Sardaigne âpre et sauvage. Les Gorges de San Giorgio sont un véritable monument naturel de la Sardaigne, un passage étroit entaillé entre deux parois calcaires et dolomitiques. La tradition dit que l'évêque Saint Georges, durant l'un de ses premiers voyages dans les villages du diocèse, arriva près de la montagne, qu'il devait contourner ou gravir. Le saint récita alors une prière qui fit s'ouvrir un passage, appelé depuis lors Scala di San Giorgio.

Le point le plus haut de la Scala est Su Casteddu, peut-être en référence à un château médiéval. Le territoire conserve également les nuraghes Sanu et Orottu et le site de Serbissi, qui remontent aux XVIe-VIe siècles av. J. -C. Le nuraghe Sanu présente une tour à tholos, avec des murs à la structure très soignée et élaborée, et se trouve près de deux tombes de géants. Le nuraghe Orottu possède une tour à tholos faite de blocs calcaires. Dans les environs, une cabane formée d'une pièce circulaire précédée d'une cour. L'ensemble de Serbissi se trouve en hauteur, à 960 mètres d'altitude : il comprend un nuraghe à tholos et un village de cabanes. Au-dessous du site, s'ouvre une grotte, probablement utilisée pour conserver des aliments. Osini connaît des moments de réjouissances collectives lors de la fête de Saint Georges, patron du village qui a lieu le 24 avril. Les 14 et 15 août, on célèbre la Madone de Taccu, et enfin, toujours en août, la fête de Sainte Suzanne.